L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Des fabricants de modules radio choisissent déjà le circuit modem 5G NR de Qualcomm

Des fabricants de modules radio choisissent déjà le circuit modem 5G NR de Qualcomm

Publié le 09 février 2018 à 12:38 par Pierrick Arlot        Composant  Qualcomm

Snapdragon X50

Alors que la première version de la spécification 5G NR (New Radio) n’a été figée qu’en décembre 2017 par l’organisme de normalisation 3GPP, Qualcomm vient d’annoncer la sélection de son circuit modem 5G NR Snapdragon X50 par plusieurs équipementiers dont certains prévoient de lancer leurs produits dès 2019. Si la plupart de ces fabricants sont des concepteurs d’ordinateurs et/ou de téléphones mobiles comme Asus, Fujitsu, HMD Global (détenteur de la marque de smartphones Nokia), HTC, Sony Mobile ou Xiaomi, on trouve néanmoins, dans la liste, des fabricants d’équipements pour l’accès large bande fixe (comme NetComm Wireless) et deux spécialistes des modules radio cellulaires, Sierra Wireless et Telit en l’occurrence.

La 5G NR, rappelons-le, a vocation à être déployée à la fois dans des bandes de fréquence situées sous les 6 GHz (autour de 2,5 GHz et de 3,5 GHz notamment) ainsi que dans les gammes millimétriques (comme le 28 GHz). Les technologies 5G NR sont en outre censées assurer des débits de plusieurs gigabits par seconde avec une latence significativement réduite par rapport à celle des réseaux mobiles actuels. Des caractéristiques qui doivent répondre aux exigences de connectivité mobile à très haut débit exprimées par le marché grand public (connexion au cloud ultrarapide pour une interactivité en temps réel, réalité virtuelle, réalité augmentée, etc.), mais aussi aux besoins d’applications à faible latence et haute criticité, en particulier dans le domaine de la voiture connectée et du véhicule autonome.

« La 5G apporte de nouvelles fonctionnalités impressionnantes avec dix fois plus de spectre radio et, pour la première fois, une véritable coexistence avec la génération précédente, soit la 4G LTE, le LTE-M et le NB-IoT, indique Philippe Guillemette, Chief Technology Officer de Sierra Wireless. Avec ces capacités additionnelles et une voie de migration sans couture, c’est le moment tout trouvé pour nos clients dans le monde des réseaux, des PC, de l’automobile et de l’Internet des objets de déployer de nouvelles applications. » « Telit fait confiance à Qualcomm depuis une dizaine d’années, précise de son côté Yossi Moscovitz, président Produits et Solutions de Telit. Nous venons d’annoncer le premier module LTE à 1 Gbit/s, bâti sur la plate-forme de Qualcomm, et nous allons continuer de nous appuyer sur ce partenariat pour faire pénétrer le marché de l’IoT dans l’ère de la 5G. »

Signalons par ailleurs que près d’une vingtaine d’opérateurs mobiles ont choisi le modem 5G NR Snapdragon X50 pour mener des tests 5G dès cette année. Parmi eux, on citera AT&T, British Telecom, China Telecom, China Mobile, China Unicom, Deutsche Telekom, NTT DoCoMo, Orange, Sprint, Verizon et Vodafone.

Sur le même sujet