L'embarqué > Logiciel > Middleware > Azul porte une machine virtuelle Java embarquée 100% open source sur les cœurs ARM 32 bits

Azul porte une machine virtuelle Java embarquée 100% open source sur les cœurs ARM 32 bits

Publié le 30 août 2016 à 11:30 par Pierrick Arlot        Middleware

Logo Azul

Spécialiste des environnements d’exécution Java, la société californienne Azul Systems, dont les équipes de développement sont répartis entre la Russie et l’Inde, a dévoilé cet été Zulu Embedded, une machine virtuelle Java pour les secteurs de l’embarqué et de l’IoT présentée comme 100% open source et basée sur OpenJDK, l’implémentation libre de la plate-forme Java SE.

Selon l’éditeur, le support des architectures ARM 32 bits est d’ores et déjà assuré tandis que celui des processeurs 32 bits PowerPC est prévu pour le troisième trimestre et celui de l’architecture 64 bits ARMv8 pour le premier trimestre 2017. Alors que Zulu Embedded tourne depuis son introduction initiale sur le marché début 2015 sur les processeurs x86 32 bits et 64 bits, Azul affirme aussi travailler avec la société de semi-conducteurs Cavium pour porter son environnement d’exécution Java sur les versions 64 bits de l’architecture Mips.

Avec cette annonce, Azul Systems entend mettre l’accent sur sa feuille de route, alignée à 100% sur Java SE, l’open source et l’embarqué, et qui couvre désormais une large gamme d’architectures de processeurs et de systèmes d’exploitation (dont les distributions Linux comme Ubuntu Core, ou Windows 10 IoT). Les performances de Zulu Embedded seraient assurées par une compilation JIT (Just-In-Time) optimisée et par sa capacité à s’ajuster à différents profils Java 6, 7 ou 8, y compris les profils Compact.

A noter que la Fondation Eclipse a salué l’annonce d’Azul. « Le groupe de travail IoT de la Fondation Eclipse a lancé un certain nombre de projets IoT open source basés sur Java qui vont bénéficier d’une exécution sur un portage de Zulu Embedded sur des processeurs ARM 32 bits, a indiqué Mike Milinkovich, directeur exécutif de l’organisme industriel. Zulu Embedded sera une option open source importante pour les développeurs Java qui bâtissent des solutions IoT. »

On rappellera que l’éditeur français MicroEJ est positionné depuis de nombreuses années sur le marché Java embarqué avec son environnement logiciel enfoui compatible Java MicroEJ OS, dont la version 4 lancée cette année continue de répondre aux besoins des systèmes embarqués traditionnels aux ressources limitées mais qui s’est vu dotée de fonctionnalités plus particulièrement dédiées aux objets connectés (lire notre article ici). MicroEJ supporte d’ores et déjà  les processeurs Cortex-M et Cortex-A dont  les Cortex-M0+, Cortex-M3, Cortex-M4, Cortex-M7, Cortex-A5, Cortex-A7 et Cortex-A9, ainsi que les architectures multicœurs hétérogènes associant cœurs Cortex-A et Cortex-M, a tenu à souligner cet été l’éditeur français, impliqué notamment dans le projet Eclipse IoT Edje.   

 

Sur le même sujet