L'embarqué > Logiciel > Middleware > Le projet Eclipse Edje va amener les frameworks IoT dans les environnements fortement contraints

Le projet Eclipse Edje va amener les frameworks IoT dans les environnements fortement contraints

Publié le 09 mars 2016 à 11:24 par Pierrick Arlot        Middleware MicroEJ

Logo Eclipse Edje

A l’occasion de la manifestation EclipseCon qui se tient du 7 au 10 mars 2016 à Reston (Virginie), l’éditeur français MicroEJ a présenté en détail le projet open source Eclipse Edje dont l’ambition est de définir un jeu d’API logicielles permettant de proposer des services IoT à des équipements basés sur l’usage de microcontrôleurs et particulièrement contraints en termes de capacité mémoire et de performances. Le projet vise également à proposer des paquetages logiciels prêts à l’usage pour des plates-formes matérielles cibles, paquetages que les développeurs pourront se procurer auprès de tierces parties pour accélérer la mise au point de logiciels et applications pour leurs objets connectés.

Selon MicroEJ, les nœuds d’extrémité qui sont connectés au cloud et qui sont parties intégrantes de l’Internet des objets ont besoin de supporter des briques de base, des standards et des frameworks IoT comme ceux fournis par les projets de la fondation Eclipse (Californium, Paho, Leshan, Kura, Vorto…). Mais la plupart de ces projets sont implémentés en langage Java. Pour déployer ces technologies sur des systèmes embarqués contraints, il faut donc définir une plate-forme logicielle IoT échelonnable qui puisse s’accommoder des fondations matérielles fournies par les microcontrôleurs 32 bits proposés par des sociétés comme STMicroelectronics, NXP, Renesas et autres Microchip : une mémoire RAM limitée quelques dizaines de Ko, une capacité flash inférieure au Mo et une fréquence d’horloge de quelques dizaines de MHz.

Dans ce cadre, le projet Edje a pour objectif de fournir une bibliothèque Java standard de type HAL (Hardware Abstraction Layer) pour l’accès aux ressources matérielles des microcontrôleurs (GPIO, convertisseurs A/N et N/A, PWM, Mems, UART, CAN, LCD, etc.) et, pour ce faire, il fournira aussi un jeu minimal d’API requis pour assurer le support de services IoT. Le code initial du projet Eclipse Edje est issu d’une contribution de MicroEJ qui travaille sur ces questions depuis de nombreuses années.

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet