L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Windows 10 IoT Core est disponible pour la Raspberry Pi 2 et la MinnowBoard Max

Windows 10 IoT Core est disponible pour la Raspberry Pi 2 et la MinnowBoard Max

Publié le 14 août 2015 à 10:39 par Pierrick Arlot        Plate-forme Microsoft

Raspberry Pi 2

Une douzaine de jours après la disponibilité de Windows 10 pour les utilisateurs de PC et de tablettes (le 29 juillet), Microsoft a annoncé le 10 août la version publique de l’environnement Windows 10 IoT Core pour les cartes open source Raspberry Pi 2 et MinnowBoard MAX. La première est basée sur un processeur quadricœur ARM Cortex-A7 de Broadcom ; la seconde est architecturée autour d’un circuit SoC Atom 64 bits E38xx d’Intel.

Windows 10 IoT, qui dispose d’une connectivité native avec la plate-forme en nuage Microsoft Azure IoT Services, a vocation, rappelons-le, à alimenter toute une gamme de systèmes intelligents et connectés s’étageant entre les dispositifs plutôt compacts (comme les passerelles) jusqu’aux robots industriels en passant par les terminaux de point de vente mobiles et les équipements médicaux spécifiques.

Selon Microsoft, Windows 10 IoT Core est une nouvelle édition de Windows qui cible les petits systèmes embarqués avec ou sans écran. Pour les systèmes dotés d’un afficheur, Windows 10 IoT Core ne dispose pas toutefois de l’interface utilisateur Windows classique mais il est possible d’écrire une application Universal Windows qui constitue à la fois l’interface homme/machine et la « personnalité » de l’objet… Par ailleurs, le logiciel, assure le géant américain, a été conçu pour s’adapter à différents langages open source (Python, Node.js) en plus des traditionnels C++, C#, JavaScript et Visual Basic, et pour fonctionner en harmonie avec l’environnement de développement Visual Studio 2015.

Dans sa version publique, Windows 10 IoT Core supporte en outre pleinement les technologies sans fil Wi-Fi et Bluetooth, les conversions A/N et les modulations PWM (via des « breakout boards », ces petits modules additionnels porteurs d’un simple circuit intégré) ainsi que des API Universal Windows Platform pour le contrôle aisé des fonctions de gestion système. A noter que les utilisateurs de Windows 10 IoT Core doivent posséder un PC de développement exécutant la version de Windows 10 lancé le 29 juillet (Build 10240) ainsi que Visual Studio 2015.

On rappellera qu’a priori, trois versions « embarquées » de Windows 10 IoT sont prévues à terme. Conçu pour les architectures x86 et les environnements dotés d’au moins 1 Go de RAM et de 16 Go de mémoire de stockage, Windows 10 IoT for Industry Devices sera compatible avec les applications Win32 et disposera d’un gestionnaire d’interface utilisateur de type Desktop Shell. Nécessitant au moins 512 Mo de RAM et un espace de stockage de 4 Go, Windows 10 IoT for Mobile Devices sera, quant à lui, dédié aux architectures ARM et aux terminaux dotés d’un écran tactile (Modern Shell). Enfin Windows 10 IoT for Small Devices, le plus compact, se satisfera de 256 Mo de RAM et de 2 Go de mémoire de stockage. Cette version pour objets connectés sera utilisable aussi bien sur des processeurs ARM que des circuits x86.

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet