L'embarqué > Logiciel > Test & Validation > Automobile : NI peaufine son système de test et d’analyse de radars embarqués

Automobile : NI peaufine son système de test et d’analyse de radars embarqués

Publié le 24 octobre 2017 à 09:30 par François Gauthier        Test & Validation National Instruments

NI VRTS

Présenté lors de la manifestation European Microwave Week (EuMW) qui s’est déroulée du 8 au 13 octobre 2017 à Nuremberg (Allemagne), le système VRTS (Vehicle Radar Test System) de National Instruments vise à aider les ingénieurs de conception dans la mise en œuvre de technologies de conduite autonome robustes en conformité avec les réglementations en cours, et fondées sur l’utilisation de radars embarqués. Cet ensemble avait déjà été montré en avant-première lors de la précédente édition d’EuMW (à Londres en octobre 2016) en tant que technologie potentielle pour le test de systèmes ADAS.

D’un point de vue technique, le VRTS dans sa version 2017 se compose d’une tête radio millimétrique référencée mmRH-3608, fonctionnant entre 76 GHz et 81 GHz et associée à l’analyseur de signaux au format PXI Express VST (Vector Signal Transceiver) référencé PXIe-5840. Lancé en juillet 2016 par National Instruments, cet instrument réunit dans un même emplacement PXI un générateur et un analyseur de signaux vectoriels RF à 6,5 GHz.

Selon National Instruments, contrairement aux simulateurs de radars automobiles traditionnels qui ne sont pas capables de générer des obstacles virtuels, le VST intégré dans le système de test permet la génération dynamique d’obstacles (de 1 à 4 obstacles sur une distance de 4 à 300 m) et de caractériser le comportement fonctionnel de l’ensemble avec des mesures RF complètes. Au-delà, le système VRTS peut simuler la mesure des vitesses par effet Doppler jusqu'à 250 km/h, et détecter un obstacle à moins de 4 m pour une résolution de détection de l’objet jusqu'à 10 cm, et ce avec plusieurs angles d’analyse.

D’un point de vue commercial, ce système sera disponible auprès de sociétés partenaires de la société américaine, à savoir les allemands Konrad Technologies et Noffz Computer Technik, et les chinois Hirain Technologies et Linktron. Des sociétés en capacité d’adapter les caractéristiques du VRTS aux spécifications propres de chaque utilisateur et de réaliser des travaux d’intégration.

Sur le même sujet