L'embarqué > Logiciel > Middleware > Arm met en open source sa pile logicielle Bluetooth Low Energy

Arm met en open source sa pile logicielle Bluetooth Low Energy

Publié le 19 septembre 2018 à 10:07 par Pierrick Arlot        Middleware Arm

Cordio Arm

Bluetooth Low Energy est l’un des protocoles de connectivité les plus couramment utilisés dans de nombreux cas d’usage de l’Internet des objets (éclairage intelligent, ville intelligente, suivi d‘actifs…), là où un coût faible, une consommation d’énergie réduite et une empreinte mémoire compacte sont de prime importance. Ainsi plus de cinq milliards d’équipements compatibles Bluetooth pourraient être commercialisés d’ici à 2022 dont 97% équipés de la technologie Bluetooth Low Energy. Les avancées techniques de la version Bluetooth 5, auxquelles s’ajoutent les bénéfices du procédé maillé Bluetooth Mesh, devraient encore élargir le champ des possibles pour Bluetooth dans les domaines du bâtiment intelligent, des réseaux de capteurs et d’autres secteurs de l’IoT.

« Afin d’accélérer encore cette tendance, il reste à rendre plus simple et plus sûr l’ajout de la technologie BLE dans les objets et équipements IoT pour les entreprises et les développeurs, nuance néanmoins Zach Shelby, vice-président en charge des développeurs pour le groupe Services IoT d’Arm. C’est la raison pour laquelle nous profitons cette année de Bluetooth World pour lancer, sous le nom d’Arm Mbed Cordio Stack, la première pile logicielle Bluetooth Low Energy open source qui soit 100% qualifiée et prête pour des productions en volume. » On rappellera que la firme britannique dispose à son catalogue d’une pile BLE depuis le rachat de la société Wicentric en 2015.

Dans la pratique Arm a intégré sa pile Cordio BLE avec le système d’exploitation embarqué gratuit et open source Mbed OS qui offre déjà diverses options de connectivité (Thread, Wi-Fi, 6LoWPAN, LoRa, cellulaire…). Une décision qui donne à l’écosystème de 350 000 développeurs Mbed l’accès via Mbed OS à une pile Bluetooth 5 complète (et, à partir du 1er trimestre 2019, à la fonctionnalité Bluetooth Mesh).

Selon Arm, les fabricants de semi-conducteurs partenaires vont pouvoir aussi disposer d’une pile Bluetooth 5 clé en main dans le cadre de l’offre Mbed OS avec la possibilité de la porter sur des plates-formes silicium additionnelles. L’accès au code source évite le risque de recourir à un éditeur tiers et leur permet de s’adapter à des exigences particulières, là où la disponibilité du code source s’avère critique, ajoute le fournisseur d’IP.

Tous les objets et équipements Mbed OS, précise encore Arm, peuvent être connectés et gérés en toute sécurité via la plate-forme IoT Pelion, issue en partie du rachat cet été de Treasure Data et capable de prendre à son compte tous les besoins d’une entreprise, de la gestion des objets proprement dits aux traitement des données qu’ils génèrent en passant par la maîtrise de la connectivité (lire notre article ici).

Sur le même sujet