L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Analog Devices entre de plain-pied sur le marché des microcontrôleurs à ultrabasse consommation

Analog Devices entre de plain-pied sur le marché des microcontrôleurs à ultrabasse consommation

Publié le 24 février 2016 à 07:22 par Pierrick Arlot        Composant  Analog Devices

Analog Devices entre de plain-pied sur le marché des microcontrôleurs à ultrabasse consommation

245,5. Tel est le score particulièrement élevé obtenu au banc d’essai ULPBench du consortium EEMBC par Analog Devices avec les microcontrôleurs à ultrabasse consommation de la famille ADuCM302x lancée par la société américaine à l’occasion du salon Embedded World 2016. Un résultat qui a notamment surpris Markus Levy, président du consortium EEMBC rencontré par L’Embarqué sur la manifestation et qui ne s’attendait pas à d’aussi bons résultats de la part d’une société pas vraiment attendue sur ce créneau des microcontrôleurs à ultrabasse consommation. A notre connaissance, seule la société Ambiq Micro fait mieux avec un score de 377 pour son microcontrôleur 32 bits Apollo à cœur ARM Cortex-M4F.

Pour rappel, le benchmark ULPBench définit une méthodologie standardisée permettant d’évaluer l’efficacité énergétique des microcontrôleurs 8, 16 ou 32 bits à ultrabasse consommation (ULP). Dans la pratique, le banc d’essai fait exécuter au microcontrôleur sous test une charge de travail typiquement rencontrée dans des applications ULP et mesure l’énergie consommée pour réaliser cette tâche. L’action est répétée avec un cycle réveil/initialisation/exécution/retour au mode basse consommation puis les données sont cumulées et moyennées pour produire le résultat final.

Selon Analog Devices, l’éco-efficacité atteinte par les ADuCM302x basés sur des cœurs ARM Cortex-M3 cadencés à 26 MHz ne s’est pas faite au détriment des fonctions de sûreté et de fiabilité, si l’on en croit la firme américaine. Avec une consommation inférieure à 38 µA/MHz en mode actif et à 750 nA en mode veille, ces microcontrôleurs confirment « la volonté d’Analog Devices de développer des solutions système pour l’Internet des objets, et d’amener  une intelligence décisionnelle au plus près des capteurs », indique le communiqué publié par la société à l’occasion d’Embedded World.

Les microcontrôleurs ADuCM3027 et ADuCM3029 sont les premières références disponibles dans la nouvelle famille, leur seule différence résidant dans la taille de la mémoire flash (respectivement 128 Ko et 256 Ko avec mécanisme de correction d’erreurs ECC). Les circuits embarquent également 64 Ko de mémoire système SRam configurable et 4 Ko de mémoire cache pour réduire la consommation en mode actif lors de l’exécution à partir de la flash. Les microcontrôleurs disposent aussi d’un moteur d’accélération cryptographique et de mécanismes de protection matériels et logiciels interdisant l’accès aux informations contenues dans le circuit par des utilisateurs non autorisés. Côté périphériques, les ADuCM302x affichent des interfaces numériques SPI (x3), I2C, UART et Sport (pour la connexion native avec des convertisseurs et des frontaux radio) ainsi qu’un convertisseur A/N 12 bits SAR à 1,8 Méch./s. Les premiers membres de la famille sont d’ores et déjà échantillonnés pour une disponibilité en volume courant juin.  

 

Sur le même sujet