L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Voiture autonome : Fiat Chrysler rejoint l’alliance formée par BMW, Intel et Mobileye

Voiture autonome : Fiat Chrysler rejoint l’alliance formée par BMW, Intel et Mobileye

Publié le 17 août 2017 à 10:23 par Pierrick Arlot        Architecture Intel

Fiat Chrysler

Fiat Chrysler sera le premier constructeur automobile tiers à rallier officiellement l’alliance formée en juillet 2016 par BMW, Intel et Mobileye, alliance dont l’ambition est de lancer sur les routes en 2021 des véhicules de série hautement automatisés (niveau 3) voire 100% autonomes (niveau 4/5). L’annonce en a été faite mi-août à l’occasion de la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) avec la société Fiat Chrysler Automobiles qui va donc apporter ses propres compétences au développement de la plate-forme de conduite autonome initialement élaborée par le trio.

L’accord devrait se concrétiser par le rassemblement physique d’ingénieurs en Allemagne, ainsi que dans d’autres parties du monde. Fiat Chrysler, qui est la maison mère de l'équipementier Magneti Marelli, apportera aussi des ressources techniques et d’ingénierie, son expertise et sa forte présence en Amérique du Nord.

L’objectif immédiat de l’alliance formée par BMW, Intel et Mobileye (société israélienne dont le rachat par le numéro un des semi-conducteurs a été finalisé cet été) reste toujours de lancer sur les routes avant la fin 2017 quelque quarante véhicules hautement automatisés BMW. L’alliance compte aussi bénéficier des données et des enseignements de la flotte d’une centaine de véhicules de test dotés d’une autonomie de niveau 4 que Mobileye/Intel compte déployer aux Etats-Unis, en Europe et en Israël à partir de la fin de l’année. Cette flotte s’appuiera sur des voitures de différentes marques et de différents types afin de démontrer la nature agnostique de la plate-forme de conduite autonome associant les techniques propriétaires de Mobileye en matière de vision artificielle, de détection, de fusion de données, de cartographie et de règles de conduite, aux architectures matérielles d’Intel ainsi qu’aux technologies de traitement de données dans le cloud et de communication 5G du géant américain.

On rappellera que l'équipementier Delphi avait rallié l'alliance BMW-Intel-Mobileye en mai dernier.

Sur le même sujet