L'embarqué > Logiciel > Développement > Vision industrielle : Intel installe des algorithmes d’intelligence artificielle dans une clé USB

Vision industrielle : Intel installe des algorithmes d’intelligence artificielle dans une clé USB

Publié le 28 novembre 2018 à 12:33 par François Gauthier        Développement Intel

Intel Neural Compute Stick 2

Neural Compute Stick 2. Tel est le nom de la seconde version de la solution matérielle/logicielle prônée par Intel pour populariser, via une clé USB ad hoc, les concepts d’intelligence artificielle et construire des applications “réelles” autour de ce type de technologie (la première version date de l’été 2016). Conçu en particulier pour le prototypage de systèmes de vision, le Neural Compute Stick 2 permet de tester, optimiser et mettre en place des réseaux de neurones artificiels adapté à l’apprentissage profond (deep learning), l'idée étant de passer le plus rapidement possible du prototypage à la production. La solution intéresse notamment les développeurs qui travaillent sur une caméra intelligente, un drone, un robot industriel ou un périphérique pour maison intelligente.

Aux dimensions de 72,5 x 27 x 14 mm, le module d’Intel fonctionne sur un port USB 3.0 standard et ne nécessite aucun matériel supplémentaire. Il est architecturé autour du processeur de traitement d’image Movidius Myriad X d’Intel (issu du rachat en 2016 de Movidius) qui intègre un moteur de calcul neuronal, et il prend en charge la boîte à outils OpenVINO distribuée par le géant américain. Quant aux modèles neuronaux mis au point et débogués sur l’ordinateur hôte, ils peuvent par la suite être déployés sur les cibles visées, de manière native, sans recours à une connexion à Internet ou à des logiciels logés dans le cloud.

L'un des objectifs affichés par cette approche, qui est compatible avec les environnements classiques d’apprentissage automatisés comme TensorFlow et Caffe, est d’accélérer à moindre coût le développement d'applications fondées sur l’inférence de réseaux de neurones de type CNN (Convolutional Neural Networks) tout en améliorant les performances d’un facteur 8 par rapport à la précédente version, selon Intel (voir ci-dessous).

« La clé Intel Neural Compute Stick de première génération a permis à toute une communauté de développeurs en intelligence artificielle de passer à l’action avec un facteur de forme et un prix qui n’existaient pas auparavant, explique Naveen Rao, vice-président d’Intel et directeur général du groupe AI Products. Avec la forte amélioration de la puissance de calcul permise avec le nouveau processeur installé à bord du Neural Compute Stick version 2, de nouveaux champs applicatifs vont s’ouvrir à la communauté des développeurs de systèmes de vision embarqués. »

Sur le même sujet