L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Vision artificielle : Ceva multiplie par six les performances de ses cœurs de DSP pour contrôleurs multicapteurs

Vision artificielle : Ceva multiplie par six les performances de ses cœurs de DSP pour contrôleurs multicapteurs

Publié le 25 janvier 2021 à 11:47 par Pierrick Arlot        Composant  Ceva

Ceva SensPro2

Il y a moins d’un an, Ceva, fournisseur sous licence de technologies de détection et de connectivité sans fil, lançait sous le nom de SensPro, une architecture DSP pour contrôleur multicapteur (sensor hub) conçue pour gérer, au sein d’équipements sensibles à leur environnement contextuel, le traitement IA et DSP ainsi que la fusion des données issues de capteurs (caméras, radars, lidars, microphones, capteurs temps de vol, centrales à inertie…). Avec SensPro2, la société pousse le bouchon un peu plus loin en promettant une multiplication des performances DSP par six pour la vision artificielle et par huit pour le traitement radar, une amélioration d’un facteur deux des capacités d’inférence IA (intelligence artificielle) et une réduction de 20% de la consommation par rapport à son prédécesseur, et ce à procédé de fabrication identique.

Selon Ceva, la famille SensPro2 a été étendue pour inclure désormais sept cœurs de DSP vectoriels, caractérisés par des consommations et performances variables. Les cœurs d'entrée de gamme SP50 et SP100 ciblent les charges de travail DSP et IA qui nécessitent jusqu'à 1 Tops de performances. Dotés d'une faible empreinte silicium, ils améliorent jusqu’à dix fois le traitement du réseau de neurones pour reconnaissance vocale DeepSpeech2 par rapport au DSP scalaire Ceva-BX2 et conviennent aux applications audio telles que les assistants conversationnels, l'analyse du son et le traitement du langage naturel, précise Ceva.

Les cœurs haut de gamme SP1000, SP500 et SP250 peuvent, de leur côté, atteindre des performances de 3,2 Tops. Selon leur concepteur, ces DSP offrent les performances et la précision les plus élevées de la famille SensPro2 et présentent des capacités de configuration optimales pour les applications de vision artificielle, de cartographie et localisation simultanées (SLAM), de radar et d’intelligence artificielle. L’ensemble est complété par les cœurs de DSP à virgule flottante SPF4 et SPF2, optimisés pour les systèmes de commande du groupe motopropulseur et de gestion de batterie des véhicules électriques.

Selon Ceva, tous les membres de la famille SensPro2 peuvent être configurés avec des jeux d’instructions spécifiques aux applications (radar, audio, vision artificielle, SLAM), et disposent d’options de calcul vectoriel parallèle pour les données binaires à virgule flottante et entières, en vue d’obtenir les DSP pour contrôleurs multicapteurs les plus efficaces possible pour le cas d'usage ciblé.

Ceva accompagne son offre d'un ensemble de logiciels et d'outils de développement, y compris un compilateur LLVM C/C++, un IDE sous Eclipse, une API OpenVX, des bibliothèques OpenCL, le compilateur Ceva de graphes de réseaux de neurones profonds (CDNN) avec l'API CDNN-Invite pour l'inclusion de moteurs IA personnalisés, les fonctions d'imagerie Ceva-CV, le kit de développement logiciel Ceva-SLAM et les bibliothèques de vision associées, la réduction de bruit ClearVox, la reconnaissance vocale WhisPro, la fusion de capteurs MotionEngine, la prise en charge de l’environnement TensorFlow Lite Micro, et le framework logiciel SenslinQ.

Sur le même sujet