L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Un module de 50 x 87 mm de Nvidia donne intelligence artificielle aux drones et robots

Un module de 50 x 87 mm de Nvidia donne intelligence artificielle aux drones et robots

Publié le 12 novembre 2015 à 12:46 par Pierrick Arlot        Sous-système Nvidia

Jetson TX1

Sous la référence Jetson TX1, Nvidia compte commercialiser à partir du début de l’année prochaine un module embarqué de 50 x 87 mm dont la vocation principale sera d’apporter des fonctions d’apprentissage automatique (machine learning), de vision industrielle et d’analyse sophistiquée à une nouvelle génération de machines intelligentes et autonomes (drones, robots, etc.). Selon Nvidia, le module Jetson TX1 est le premier ordinateur embarqué conçu spécifiquement pour exécuter des réseaux de neurones.

La carte, comme son nom l’indique, s’architecture autour d’un Tegra X1, le dernier-né des processeurs Tegra que l’Américain a annoncé en début d’année. Développant une puissance de calcul de 1 téraflops, ce circuit gravé en technologie 20 nm intègre 256 unités de traitement graphique Maxwell et huit cœurs ARM 64 bits (quatre Cortex-A57 et quatre Cortex-A53) contre 192 GPU Kepler et cinq Cortex-A15 32 bits pour le Tegra K1.

Le module Jetson TX1 est par ailleurs capable d’encoder et de décoder des flux vidéo 4K et de traiter des images issues d’une caméra à une cadence de 1 400 mégapixels par seconde. Il est équipé de 4 Go de mémoire LPDDR4, d’une mémoire de stockage eMMC de 16 Go, d’un port Ethernet à 1 Gbit/s et de la connectivité Wi-Fi/Bluetooth.

Le kit de développement logiciel qui l’accompagne inclut la bibliothèque pour apprentissage automatique cuDNN (compatible avec des frameworks de développement de réseaux de neurones comme Caffe, Theano et Torch) ainsi que la bibliothèque et le framework de vision industrielle VisionWorks (une implémentation de la spécification OpenVX 1.0.1 agrémentée d’extensions Nvidia). Ces deux bibliothèques sont accélérées par la plate-forme de calcul parallèle Cuda 7.0. Enfin, le support des API et pilotes graphiques OpenGL 4.5, OpenGL ES 3.1 et Vulkan est assuré, ajoute Nvidia.

Sur le même sujet