L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Un circuit radio pour passerelle résidentielle de GreenPeak supporte à la fois ZigBee et Thread

Un circuit radio pour passerelle résidentielle de GreenPeak supporte à la fois ZigBee et Thread

Publié le 01 juillet 2015 à 09:27 par Pierrick Arlot        Composant  GreenPeak

GreenPeak

Spécialiste des composants de communication RF basse consommation destinés au marché ZigBee, GreenPeak Technologies avalise aujourd’hui la montée en puissance du protocole Thread (lui aussi basé sur le standard IEEE 802.15.4) sur le marché de la maison connectée. Sous la référence GP712, la firme néerlandaise vient de dévoiler ce qu’elle présente comme le premier circuit multiprotocole à radio unique doté d’une fonction de réception multicanal et conçu pour le marché des décodeurs TV évolués, passerelles résidentielles, box et autres concentrateurs pour l’Internet des objets. Une caractéristique qui permet notamment aux équipements de rester simultanément à l’écoute de paquets ZigBee ou Thread via le même sous-système radio.

« ZigBee, qui s’’est imposé dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil, et Thread, qui va rapidement devenir un acteur majeur sur le même espace applicatif de l’IoT, seront les deux protocoles de prédilection pour la maison intelligente, affirme Cees Links, fondateur et CEO de GreenPeak. Et nous sommes en mesure de proposer avec le GP712 une solution qui supporte les deux protocoles sans surcoût dans un même boîtier QFN 24 broches de faibles dimensions. » La firme batave, qui avait lancé en 2013 un premier circuit de communication 802.15.4 multiprotocole (RF4CE, ZigBee PRO ou ZigBee IP) à radio unique, a également affiné son mécanisme d’agilité en fréquence afin d’assurer une meilleure coexistence avec d’autres systèmes de communication sans fil à 2,4 GHz qui pourraient éventuellement fonctionner dans le même lieu.

Rappelons que le protocole réseau sans fil Thread, censé faciliter l’interconnexion sécurisée d’objets divers et variés au sein d’une même habitation, est promu par le Thread Group, un organisme fondé en août 2014 par Yale Security, Silicon Labs, Samsung, Nest Labs/Google, Freescale, Big Ass Fans et ARM. Le Thread Group, fortement soutenu par Google, accueille désormais plus de 130 membres, dont Atmel, GainSpan, Imagination Technologies, Insteon, Marvell, TÜV Rheinland, Tyco, UL, Whirlpool et WigWag.

Sur le même sujet