L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Udoo Neo combine le meilleur des mondes Raspberry Pi et Arduino au format d’une carte de crédit

Udoo Neo combine le meilleur des mondes Raspberry Pi et Arduino au format d’une carte de crédit

Publié le 04 mai 2015 à 17:41 par Pierrick Arlot        Sous-système Seco

Udoo Neo Seco

Conçu par l’italien Seco, spécialiste des modules processeurs pour l’embarqué, et son compatriote Aidilab, le calculateur Udoo Neo a l’ambition ni plus ni moins de combiner le meilleur des écosystèmes Arduino et Raspberry Pi sur une carte open source au format de 59,3 x 85 mm seulement. Par « meilleur », il faut entendre ici, d’un côté, la capacité à programmer dans n’importe quel langage et la possibilité d’exécuter un environnement Linux ou Android complet avec une interface graphique digne de ce nom (l’apanage de la Raspberry Pi), et, de l’autre, la simplicité du développement en langage Arduino et la disponibilité d’un portefeuille étoffé de modules d’extension (shields), de capteurs et d’actuateurs compatibles Arduino ! Avec, en plus, la présence en standard sur la carte Udoo Neo de la connectivité sans fil Wi-Fi/Bluetooth et d’un module de détection de mouvements à neuf axes (accéléromètre + magnétomètre + gyroscope). Et le tout pour… moins de 60 dollars !

Utilisable tel quel ou comme carte de développement, le fruit des travaux de Seco et d’Aidilab ne sera disponible réellement qu’en septembre 2015. Mais le projet, placé le 20 avril dernier sur le site de financement participatif Kickstarter, avait atteint en quatre-vingt minutes son objectif de lever 15 000 dollars ! Et, au 4 mai, près de 120 000 dollars avaient déjà été engrangés sur la page Udoo Neo.

Dans la pratique, la carte, qui porte les broches d’extension Arduino, s’articule autour du processeur i.MX6SoloX de Freescale, un processeur qui a l’originalité de réunir sur la même puce un cœur ARM Cortex-A9 cadencé à 1 GHz (pour l’exécution d’un Linux) et un cœur de microcontrôleur ARM Cortex-M4 à 166 MHz (sur lequel peuvent s’exécuter les sketches Arduino). Elle sera disponible en deux versions. La carte Udoo Neo Basic sera dotée de 512 Mo de RAM, d’un port USB, d’un port Micro-USB OTG, d’une sortie vidéo HDMI, d’un module Wi-Fi, d’un module Bluetooth 4.0 (Bluetooth Classic et Bluetooth Low Energy), d’une connexion analogique et numérique pour caméras, de 54 GPIO et d’une carte microSD (pour le stockage du système d’exploitation). Avec la carte Udoo Neo proprement dite, ces fonctionnalités se verront complétées par un port Ethernet (10/100 Mbit/s), un module de détection de mouvements neuf axes et 512 Mo de RAM supplémentaires. Les deux produits seront facturés 49 dollars et 59 dollars respectivement.

La carte Udoo Neo fait suite à la carte open source Udoo Dual/Quad qui existe depuis deux ans et qui s'appuie sur un i.MX6 à double ou quadruple cœur Cortex-A9 et sur un microcontrôleur Atmel à cœur Cortex-M3.

Sur le même sujet