L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > u-blox sort un module NB-IoT/LTE-M avec mode de repli en 2G aux dimensions de 16 x 26 mm

u-blox sort un module NB-IoT/LTE-M avec mode de repli en 2G aux dimensions de 16 x 26 mm

Publié le 23 janvier 2018 à 12:40 par Pierrick Arlot        Sous-système u-blox

u-blox module LTE-M/NB-IoT/2G

Quelques jours après son concurrent Sierra Wireless, la société suisse u-blox dévoile à son tour un module radio cellulaire multimode spécifiquement calibré pour l’Internet des objets qui s’avère à la fois compatible avec les spécifications LTE Cat-M1 (LTE-M) et Cat-NB1 (NB-IoT) et capable de fonctionner en mode de repli 2G (E-GPRS quadribande), là où les infrastructures LTE-M ou NB-IoT ne seraient pas encore déployées.

Référencé Sara-R412M, le module affiche des dimensions de 16 x 26 mm et se distingue par sa flexibilité ; il peut fonctionner de façon monomode en LTE-M, NB-IoT ou EGPRS ou basculer de l’un à l’autre dans un ordre de préférence spécifié sans avoir à réamorcer le module à chaque fois, précise u-blox. A titre d’exemple, un objet connecté équipé du module et déployé dès aujourd’hui peut être activé sur un réseau 2G et profiter des avantages des technologies LPWAN Cat-M1 et NB-IoT dès que celles-ci seront effectivement disponibles.

« Le produit Sara-R412M d’u-blox fournit aux utilisateurs qui exigent un mode de repli 2G une solution qui conserve à la fois le format de 16 x 26 mm et l’assignation des broches qui caractérisent les modèles LTE Cat-M1 et NB1 Sara-R4 », indique Patty Felts, chef de produits en charge du cellulaire chez u-blox. Le dernier-né du Suisse vient en effet compléter une gamme qui comprend déjà le modèle purement LTE Cat-M1 Sara-R404M, lancé en 2016 et certifié par l’opérateur américain Verizon, et le modèle LTE Cat-M1 et NB-IoT Sara R410M, annoncé en 2017. Bâtie sur un circuit modem Qualcomm, la famille Sara-R4 cible en particulier les applications qui nécessitent une autonomie prolongée et/ou une connectivité fiable dans des endroits indoor difficiles d’accès, ajoute u-blox qui cite notamment le comptage d’énergie, l’éclairage urbain, le bâtiment connecté, le chauffage et la climatisation, le contrôle/commande industriel et les dispositifs électroniques portés sur soi.

D’ores et déjà échantillonné pour une disponibilité générale prévue au cours du deuxième trimestre 2018 et apte à fonctionner dans la gamme de température comprise entre -40°C à +85°C, le module Sara-R412M est configurable par logiciel pour une utilisation dans toutes les bandes de fréquence ad hoc (16 bandes LTE, 4 bandes 2G). Par ailleurs, les mises à jour de logiciels de bas niveau critiques peuvent être effectuées via la solution client/serveur propriétaire µFOTA (Firmware-Over-The-Air) d’u-blox, bâtie sur le protocole de messagerie léger LWM2M, idéal pour les applications IoT. Des protocoles de communication sécurisés sont également pris en charge notamment pour assurer l’authentification mutuelle entre client et serveur dans le cadre de la connexion à des services en nuage.

Sur le même sujet