L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > TQ intègre commutateur industriel TSN et gestion graphique 3D sur un seul module processeur de 55 x 44 mm

TQ intègre commutateur industriel TSN et gestion graphique 3D sur un seul module processeur de 55 x 44 mm

Publié le 04 avril 2019 à 09:40 par François Gauthier        Sous-système TQ-Systems

TQ Layerscape

Présenté fin février lors du salon Embedded World 2019, le module processeur TQMLS1028A de l’allemand TQ (représenté en France par NeoMore) est architecturé autour de la famille des processeurs QorIQ Layerscape 64 bits de NXP (voir ici notre article sur ces puces-systèmes). Plus spécifiquement, la carte, au format propriétaire de 55 x 44 mm, s’appuie sur le puissant processeur LS1028A à deux cœurs Arm Cortex-A72 cadencés à 1,3 GHz doté, en sus, d'une unité de traitement graphique (GPU) 3D, d'un contrôleur LCD, d'un commutateur TSN (Time Sensitive Networking) à quatre ports et de deux contrôleurs Ethernet TSN distincts.

Selon NXP, l’association d’un GPU et de la technologie TSN permet à la puce de cibler plus particulièrement les applications de contrôle/commande avec interfaces homme/machine industrielles. C’est l’objectif du module de TQ qui vise les applications industrielles dans le domaine de la communication de données à grande vitesse en combinaison avec de la gestion de graphiques 3D pour une résolution pouvant aller jusqu'au 4K.

Le module TQMLS1028A offre donc quatre interfaces Ethernet Gigabit reliées à un commutateur Ethernet compatible TSN, tandis que deux interfaces Gigabit Ethernet supplémentaires peuvent être mises en œuvre. Sur la connectique de 240 broches, on trouve aussi une UART, des interfaces SDIO et I²C, deux PCIe Gen3, deux USB 3.0, un port SATA 3.0 et deux liens pour des bus CAN. Une mémoire SDRam DDR4 de 2 Go, une eMMC de 64 Go avec prise en charge de l’ECC et une mémoire flash QSPI NOR de 512 Mo complètent l’ensemble.

TQ prévoit en outre de mettre sur le marché courant 2019 une carte porteuse industrielle pour ce module qui pourra être utilisée en tant que telle pour réaliser un commutateur, un routeur, une passerelle et/ou un serveur TSN.

En plus de la référence TQMLS1028A (voir le schéma ci-dessous), signalons que TQ propose aux utilisateurs un total de quatre modèles comprenant douze variantes du Layerscape (avec un ou deux cœurs, avec la GPU ou non).

Parallèlement TQ a profité de la caisse de résonance d’Embedded World 2019 pour dévoiler un module processeur de 74 x 54 mm fondé sur l'architecture Power et présenté comme une option d'entrée de gamme pour la série des modules TQMT10xx, avec deux cœurs Power e5500 à 64 bits (contre quatre cœurs pour les modèles plus haut de gamme). Deux ports SATA, cinq interfaces Gigabit Ethernet, quatre liens PCle 2.0 et deux USB 2.0 sont ici disponibles.

Enfin, pour ne pas faire de jaloux, TQ a aussi mis en avant une carte COM (Computer On Module) cette fois-ci conforme à un standard, le COM Expess type 6, et architecturée sur un processeur Intel Core Mobile de 8e génération (nom de code "Whiskey-Lake U"), un choix également fait par Congatec (lire notre article ici). La carte baptisée TQMx80UC de 95 x 95 mm est adaptée aux applications de contrôle industriel, robotique, équipements médicaux… avec une enveloppe thermique limitée à 15 watts (avec un processeur à quatre cœurs). Neuf liens PCI Express (Gen3 à 8 GHz) sont disponibles ainsi que la nouvelle interface USB 3.1 Gen2 qui offre des débits jusqu’à 10 Gbit/s.

Sur le même sujet