L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Industrie 4.0 : NXP intègre la technologie réseau temps réel TSN dans un circuit intégré QorIQ

Industrie 4.0 : NXP intègre la technologie réseau temps réel TSN dans un circuit intégré QorIQ

Publié le 30 mars 2017 à 12:54 par Pierrick Arlot        Composant  NXP

NXP TSN

[EMBEDDED WORLD 2017] La plupart des fabricants de semi-conducteurs officiant sur les marchés de l’industriel ont aujourd’hui les yeux rivés sur l’évolution des spécifications TSN (Time Sensitive Networking). En cours d’édification par le groupe de travail TSN du comité de standardisation IEEE 802.1, elles ont en effet vocation à ouvrir la voie aux communications déterministes sur les réseaux Ethernet dits « traditionnels » (i.e. sans modifications propriétaires notamment au niveau de la couche OSI 2).

Une perspective qui intéresse de ce fait le marché des réseaux qui vont sous-tendre les concepts de l’Industrie 4.0, et qui promet la convergence des infrastructures informatiques (IT) et opérationnelles (OT) dans les usines (lire aussi notre article ici). Les technologies TSN permettent en effet d’injecter sur une infrastructure de câblage unifiée tout type de contenus, des données non critiques aux communications vocales, en passant par l’audio et la vidéo, les ordres de contrôle/commande et les informations qui nécessitent une synchronisation temporelle à haute précision ou qui exigent des temps de latence déterministes.

Dans ce cadre, NXP a profité du salon Embedded World 2017 pour annoncer un premier circuit intégré de type SoC compatible TSN au sein de sa gamme QorIQ Layerscape. Bâti sur un double cœur 64 bits ARM v8, le SoC LS1028A embarque aussi une unité de traitement graphique (GPU) 3D, un contrôleur LCD, un commutateur TSN à quatre ports et deux contrôleurs Ethernet TSN distincts. Selon NXP, l’association d’un GPU et de la technologie TSN  permet au circuit de cibler plus particulièrement les applications de contrôle/commande avec interfaces homme/machine industrielles. Le LS1028A s’appuie également sur la Trust Architecture du fabricant de semi-conducteurs qui fournit une racine de confiance (root-of-trust) pour sécuriser les applications et services.

NXP propose d’ores et déjà un design de référence TSN pour le prototypage et le déploiement de solutions industrielles, On y trouve quatre ports Gigabit Ethernet TSN commutés, associés aux capacités de traitement et de sécurisation des processeurs Layerscape. La plate-forme fournit aussi un SDK Linux industriel doté de performances temps réel, offre un logiciel de configuration TSN et prend en charge le protocole de synchronisation temporelle IEEE 1588. Les applications développées pour ce design de référence seront compatibles avec le SoC LS1028A (dont la date de disponibilité n’a pas été précisée) grâce à l’usage d’API standardisées, assure NXP.

Sur le même sujet