L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > TI lance les premiers processeurs industriels multiprotocoles compatibles TSN et Gigabit Ethernet

TI lance les premiers processeurs industriels multiprotocoles compatibles TSN et Gigabit Ethernet

Publié le 31 octobre 2018 à 12:25 par Pierrick Arlot        Composant  Texas Instruments

Sitara AM6x

Les fabricants de semi-conducteurs officiant sur les marchés de l’industriel ont les yeux rivés sur les spécifications TSN (Time Sensitive Networking) qui ont vocation à ouvrir la voie aux communications déterministes sur les réseaux Ethernet dits « traditionnels » (i.e. sans modifications propriétaires notamment au niveau de la couche OSI 2). Si Texas Instruments n’est pas le premier à lancer des circuits compatibles TSN (NXP notamment l’a devancé dès 2017), la société américaine affirme aujourd’hui être la première à proposer des processeurs multiprotocoles prenant en charge les normes IEEE TSN et les standards Ethernet industriels « historiques » (EtherCAT, Ethernet/IP, Profinet...) et ce au débit de 1 Gbit/s.

Conçus pour les marchés des automatismes industriels, de la commande de moteurs et des infrastructures de réseau d’énergie, les Sitara AM6x s’appuient sur deux ou quatre cœurs Arm Cortex-A53. Equipés d’un sous-système spécifique de communication gigabit (PRU-ICSS-Gb), les derniers-nés des processeurs Sitara de Texas Instruments visent à assurer la convergence du trafic Ethernet et du trafic temps réel sur une infrastructure réseau unique, une caractéristique jugée critique pour les communications temps réel des applications de l’industrie 4.0 et la reconfiguration logicielle des systèmes cyberphysiques déployés dans les usines, explique le fournisseur de semi-conducteurs.

Texas Instruments a également mis l’accent sur la sûreté de fonctionnement et la fiabilité. Aussi trouve-t-on dans les AM6x deux cœurs de microcontrôleur Arm Cortex-R5F qui peuvent être configurés en mode lockstep ainsi qu’une protection de la mémoire interne et externe par codage ECC (Error Correcting Code). Une capacité de fonctionnement de 100 000 heures à une température de jonction de 105°C (TJ) est assurée, précise encore TI. L’ensemble est complété par des contrôleurs pour afficheurs et graphiques 3D ainsi que par des moteurs cryptographiques assurant notamment l’amorçage et le stockage sécurisés.

Pour l’heure seuls les modèles Sitara AM6548 à quatre cœurs Cortex-A53 sont disponibles sous la forme d’échantillons de préproduction. Selon Texas Instruments, l’ensemble de la famille AM65x sera lancé en production dans le courant du second semestre 2019.

Sur le même sujet