L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > TI embarque radio sub-GHz et Bluetooth Low Energy dans un même microcontrôleur ultrasobre

TI embarque radio sub-GHz et Bluetooth Low Energy dans un même microcontrôleur ultrasobre

Publié le 15 septembre 2016 à 11:43 par Pierrick Arlot        Composant  Texas Instruments

Texas Instruments CC1350

Lancée sur Embedded World 2015 par Texas Instruments, la plate-forme de microcontrôleur sans fil SimpleLink ULP (Ultra Low Power) continue de faire des petits. La société américaine annonce aujourd’hui la disponibilité en production du modèle bibande CC1350, présenté comme le microcontrôleur à double interface radio sub-GHz et Bluetooth Low Energy (BLE) le plus sobre du marché. Une offre qui, selon TI, permet aux développeurs de passer d’une solution à trois circuits à une approche monopuce et, partant, de réduire la complexité de conception, la consommation, le coût et l’encombrement sur le circuit imprimé.

Conçu pour répondre aux besoins des réseaux de capteurs sans fil, du suivi d’actifs, du smart grid, des systèmes de sécurité et d’alarme, du bâtiment intelligent et des automatismes industriels, le CC1350 est censé garantir aux « objets » une portée de communication jusqu’à 20 kilomètres (en sub-GHz) avec une alimentation sur pile-bouton et une autonomie de plus de dix ans. Et ce grâce notamment à une consommation en mode veille de seulement 0,7 µA.

Avec des dimensions de seulement 4 x 4 mm en boîtier QFN, le circuit de Texas Instruments se déploie autour d’un cœur ARM Cortex-M3, d’un contrôleur radio sub-GHz et BLE (bâti lui autour d’un cœur Cortex-M0) et d’un sous-système d’interface avec les capteurs (Sensor Controller Engine). Selon l’Américain, plusieurs cas d’usage trouveront un intérêt dans cette double connectivité à l’instar de la mise à jour logicielle ou de la mise en service over-the-air en Bluetooth (et à partir d’un terminal Bluetooth évidemment) d’objets communiquant à des fréquences sous le gigahertz. Les équipements travaillant habituellement dans ces mêmes bandes et pouvant aussi jouer le rôle de balises Bluetooth sont également des cibles prometteuses pour le microcontrôleur CC1350.

Avec son circuit, Texas Instruments propose aussi un kit de développement LauchPad ainsi qu’un kit de démonstration SensorTag (avec un module embarquant une dizaine de capteurs Mems). Côté logiciels, plusieurs options sont disponibles dont des exemples de communication point-à-point EasyLink, une pile de protocoles Wireless M-Bus (supportée par l’OS temps réel TI-RTOS) ou le kit de développement BLE-Stack 2.2 (compatible avec les spécifications Bluetooth 4.2).

 

Sur le même sujet