L'embarqué > Logiciel > Middleware > Sûreté de fonctionnement : le cœur ARM Cortex-R52 trouve son premier hyperviseur pour l’automobile

Sûreté de fonctionnement : le cœur ARM Cortex-R52 trouve son premier hyperviseur pour l’automobile

Publié le 19 janvier 2017 à 12:34 par Pierrick Arlot        Middleware

Cortex-R52

Spécialiste des solutions logicielles embarquées dans l’automobile et propriété de Panasonic depuis l’été 2016, l’éditeur allemand OpenSynergy s’estime comme le premier à pouvoir proposer un hyperviseur logiciel pour le cœur de processeur temps réel ARM Cortex-R52. Annoncé en septembre 2016, le Cortex-R52 est le premier à implémenter l’architecture ARMv8-R destinée à satisfaire les contraintes de sûreté de fonctionnement typiquement rencontrées sur les marchés de l’automobile et de l’industriel.

L’hyperviseur d’OpenSynergy, qui s’appuie sur les mécanismes matériels de support de la virtualisation de l’architecture ARMv8-R, a donc la capacité de transformer n’importe quel circuit bâti sur le Cortex-R52 en un ensemble de plusieurs machines virtuelles capables d’exécuter simultanément des tâches logicielles distinctes, tout en isolant les fonctions critiques de celles qui n’exigent pas des niveaux de sûreté de fonctionnement élevés. Dans le même temps l’hyperviseur permet de consolider les applications sur un nombre moins important d’unités de contrôle/commande électroniques (ECU) afin de réduire la complexité et les coûts.

« Le processeur ARM Cortex-R52 va apporter la technologie de virtualisation à un nombre beaucoup plus important de composants sur le marché automobile, indique Stefaan Sonck Thiebaut, le CEO d’OpenSynergy. Notre contribution devrait donc jouer un rôle non négligeable dans la prochaine génération des architectures de véhicules. » L’offre logicielle de l’éditeur allemand cible les microcontrôleurs tels que les contrôleurs de domaines, sa technologie de virtualisation permettant à plusieurs systèmes d’exploitation temps réel et environnements Autosar dotés de différentes niveaux de sûreté Asil de s’exécuter en parallèle sur le Cortex-R52.

Sur le même sujet