L'embarqué > Logiciel > Middleware > Spatial : Cobham Gaisler et l’éditeur espagnol fentISS collaborent autour de l’architecture de processeur RISC-V

Spatial : Cobham Gaisler et l’éditeur espagnol fentISS collaborent autour de l’architecture de processeur RISC-V

Publié le 16 décembre 2020 à 09:20 par Pierrick Arlot        Middleware

Cobham-fentISS

Entreprise très présente dans l’industrie spatiale européenne, la société Cobham Gaisler élargit sa collaboration avec l’éditeur espagnol fentISS afin de promouvoir en commun le cœur de processeur Leon5 et le cœur compatible RISC-V Noel-V ainsi que l’hyperviseur XtratuM Next Generation (XNG). fentISS (fent Innovative Software Solutions) développe des solutions logicielles de virtualisation pour systèmes embarqués temps réel critiques qui évitent les interférences mutuelles entre applications s’exécutant sur une même plate-forme matérielle. (La société a été retenue dans divers projets satellitaires de type NewSpace et ses solutions devraient tourner en orbite dans plus d’une centaine de satellites d’ici à la fin 2020.)

De son côté Cobham Gaisler a dévoilé en décembre 2019 la dernière génération en date de ses cœurs de processeur 32 bits Leon compatibles Sparc-v8 (Leon5) et le premier membre d’une famille de cœurs RISC-V sous le nom de Noel-V (lire notre article ici). Ce dernier est un modèle de processeur 64 bits VHDL synthétisable qui implémente le jeu d’instructions RISC-V RV64GC. Il peut être mis en œuvre en tant que processeur à double étage, permettant l’exécution en parallèle de deux instructions par cycle. Les cœurs Leon5 et Noel-V sont disponibles sous forme de code source et de bitstreams pour différentes plates-formes FPGA.

L’hyperviseur XtratuM de fentISS, quant à lui, a été spécifiquement conçu pour les systèmes embarqués temps réel sécurisés et fiables. Il fournit un framework pour l’exécution de plusieurs systèmes d'exploitation dans un environnement partitionné robuste et s’appuie sur la para-virtualisation pour répondre aux exigences d'isolation temporelle et spatiale des systèmes à criticité mixte. Selon fentISS, l’hyperviseur XtratuM est particulièrement adapté aux applications critiques pour la sûreté et la sécurité dans de nombreux domaines différents, l’aérospatial étant le premier d’entre eux. Il a récemment évolué pour prendre en charge le jeu d’instructions RISC-V, une étape jugée indispensable par l’éditeur espagnol dans le cadre de sa stratégie à long terme.

« Depuis la mise en œuvre de nos  processeurs multicœurs GR712RC durcis contre les rayonnements dans des calculateurs spatiaux européens, nous avons amélioré la prise en charge du partitionnement temporel et spatial et la gestion des interférences entre les cœurs du processeur, rappelle Jan Andersson, directeur de l'ingénierie chez Cobham Gaisler. D'autres évolutions seront incluses dans l'architecture du cœur Leon5 ainsi que dans le cœur Noel-V en utilisant la séparation nette des modes du RISC-V et de son extension pour hyperviseur H qui sera bientôt disponible dans notre cœur. C’est dans ce cadre que nous allons collaborer plus étroitement avec fentISS, en nous appuyant sur l’hyperviseur multi-architecture XNG adapté aussi bien aux cœurs Leon qu’aux cœurs Noel-V. »

A noter que Cobham Gaisler et fentISS sont tous deux impliqués dans le projet européen De-RISC (Dependable Real-time Infrastructure for Safety-critical Computer), dont l’ambition est de créer une plate-forme RISC-V calibrée pour les marchés du spatial et de l’avionique (lire notre article ici). Dans ce cadre, le processeur Noel-V constituera la base de la plate-forme de calcul matérielle sur laquelle XNG sera utilisé par d'autres partenaires du projet.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV

Sur le même sujet