L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > SiFive produit la première puce-système SoC RISC-V compatible Linux

SiFive produit la première puce-système SoC RISC-V compatible Linux

Publié le 12 février 2018 à 07:27 par Pierrick Arlot        Composant

Freedom Unleashed

Fondée par les créateurs de l’architecture open source RISC-V à l’université de Californie à Berkeley, la société américaine SiFive annonce la disponibilité de la première puce-système SoC multicœurs 64 bits bâtie sur l’architecture open source RISC-V et apte à exécuter des systèmes d’exploitation riches comme Linux. Baptisé Freedom U540, ce SoC s’accompagne de la carte de développement HiFive Unleashed (photo ci-dessous) qui sera commercialisée en quantités limitées à partir de la fin mars, puis en plus grand volume à partir du mois de juin.

Outre la puce-système Freedom U540, la carte dispose de 8 Mo de mémoire DDR4 avec correction d’erreurs ECC, de 32 Mo de flash Quad SPI, d’un port Gigabit Ethernet, d’un emplacement pour carte de stockage MicroSD et d’un connecteur FMC pour modules d’extension.

La commercialisation du SoC Freedom U540 de SiFive entre dans le droit fil d’une précédente annonce de la start-up qui avait dévoilé en octobre 2017 le bloc d’IP Coreplex U54-MC, présenté comme le premier processeur d’application 64 bits quadricœur à architecture RISC-V capable de prendre en charge Linux. C’est évidemment ce bloc d’IP que l’on retrouve dans la puce-système 64 bits du Californien. Il embarque quatre cœurs de processeur U54 et un cœur E51 qui, lui, assure la gestion de l’ensemble et la cohérence de cache.

Les cœurs U54 utilisent le jeu d’instructions (ISA) RV64GC qui devrait s’imposer comme standard dans les équipements RISC-V sous Linux. Selon SiFive, le bloc d’IP Coreplex U54-MC cible plus particulièrement les applications d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique, les équipements réseau, ainsi que les passerelles et systèmes intelligents de l’Internet des objets.

Sur le même sujet