L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Serveur embarqué : Congatec installe un processeur Epyc Embedded 3000 d’AMD sur un module COM Express Type 7

Serveur embarqué : Congatec installe un processeur Epyc Embedded 3000 d’AMD sur un module COM Express Type 7

Publié le 06 mars 2019 à 13:44 par François Gauthier        Sous-système Congatec

Congatec conga-B7E3

[EMBEDDED WORLD] Le fournisseur de cartes, modules et sous-systèmes pour l’embarqué Congatec a profité de la caisse de résonance du salon Embedded World 2019 pour présenter un module COM Express Type 7 dont la particularité est d’accueillir à son bord un processeur Epyc Embedded 3000 d’AMD, lancé en février 2018. Une architecture initialement conçue pour les applications de virtualisation des fonctions réseau (NFV), la prise en charge des technologies SDN (Software Defined Network) et les systèmes de stockage de données locales.

Grâce à l’architecture d’AMD, ce module qualifié de Server-on-Module et référencé conga-B7E3 traite jusqu'à 52% d'instructions par cycle d'horloge en plus par rapport aux architectures standard. Selon Congatec, il est particulièrement adapté aux besoins des applications industrielles de type Industrie 4.0 pour gérer par exemple des cellules robotisées intelligentes avec une robotique collaborative, des véhicules autonomes mis en œuvre sur des sites de logistique ou des équipements sur site virtualisés dans des environnements difficiles pour exécuter des fonctions telles que le routage industriel, la sécurité par pare-feu et des technologies VPN, éventuellement en combinaison avec divers contrôles temps réel et réseaux neuronaux pour l'intelligence artificielle. Bref, le module conga-B7E3 cible le domaine des serveurs industriels installés au plus près des machines (autrement dit le domaine de l’edge computing voire du fog computing).

La prise en charge d'une gamme de température étendue (-40°C à +85°C) par ces modules est également intéressante pour le déploiement des serveurs edge en usine avec des fonctions dites RAS (Reliability, Availability et Serviceability) embarquées, qui apportent des capacités de surveillance système, d'administration et de maintenance à distance, similaires à celles mises en œuvre dans les centres de données.

Les applications installées sur ce Server-on-Module bénéficient des technologies de virtualisation intégrées au niveau matériel et de fonctions de sécurité intrinsèques comprenant un système de démarrage sécurisé, le cryptage sécurisé de mémoire (SME) et la virtualisation cryptée sécurisée (SEV) ainsi qu'un canal de migration sécurisé entre plusieurs plates-formes. La prise en charge du protocole IPsec avec une accélération matérielle intégrée est en outre disponible, ce qui fait que même l'administrateur du serveur n'a pas accès à une telle machine virtuelle cryptée. Une caractéristique intéressante dans le monde industriel où les serveurs edge doivent souvent gérer des applications multifournisseurs dans le cadre de systèmes d’automatisme.

Plus spécifiquement, les modules conga-B7E3 sont équipés des processeurs AMD Epyc Embedded 3000 avec 4, 8, 12 ou 16 cœurs x86 hautes performances, le multithreading simultané et jusqu'à 96 Go de mémoire RAM DDR4 2666 dans le format COM Express Basic et jusqu'à 1 To dans les projets personnalisés. Le module d'une taille de 125 x 95 mm prend en charge jusqu'à 4 liens 10 Gigabit Ethernet et 32 voies PCIe Gen3. Pour le stockage, le module intègre un disque SSD NVMe de 1 To et possède 2 ports SATA Gen 3.0 pour les disques conventionnels.

Parmi les autres interfaces, on trouve 4 ports USB 3.1 Gen1, 4 ports USB 2.0 ainsi que deux UART.

Sur ces modules, Congatec propose aussi des solutions de refroidissement avancées qui correspondent au processeur, prenant en charge la gestion thermique sans ventilateur au-delà d'une enveloppe thermique de 65 W.

Enfin, côté systèmes d’exploitation, Linux, Yocto, Windows 10 et Windows Server sont pris en charge.

Sur le même sujet