L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Samsung glisse la technologie Sigfox sur ses modules embarqués Artik pour objets connectés

Samsung glisse la technologie Sigfox sur ses modules embarqués Artik pour objets connectés

Publié le 16 juin 2015 à 09:19 par François Gauthier        Connectivité Samsung

Artik 1 Samsung

Les technologies radio longue portée, bas débit et basse consommation LPWA conçues dans l’Hexagone et dédiées à l’Internet des objets séduisent les multinationales mondialisées. Samsung a annoncé lundi 15 juin l’intégration du protocole réseau du toulousain Sigfox sur ses modules embarqués destinés aux concepteurs d’objets et d’équipements connectés. Dévoilée il y a quelques semaines, la famille Artik du Coréen se décline pour l’heure en trois plates-formes dont les diverses fonctionnalités répondent à différents besoins, des dispositifs électroniques portés sur soi aux systèmes domotiques en passant par l’éclairage intelligent et les équipements industriels.

L’accord technologique signé entre Samsung et Sigfox a été doublé d’une prise de participation de Samsung Ventures dans le capital de la start-up (pour un montant non dévoilé). La société française avait réussi en début d’année à lever 100 millions d’euros. A l'occasion de ce tour de table, des opérateurs télécoms (Telefónica, SK Telecom et NTT DoCoMo Ventures), un partenaire financier (Elliott Management Corporation) et des industriels (GDF Suez, Air Liquide et Eutelsat) avaient rejoint les investisseurs déjà présents au capital de Sigfox (Bpifrance, Elaia, IXO PE, Partech Ventures et Idinvest).

« L’intégration de notre technologie sur les plates-formes Artik de Samsung positionne désormais Sigfox comme le quatrième protocole dédié à la connectivité Internet après le GSM, le Bluetooth et le Wi-Fi », s’est réjoui Ludovic Le Moan, CEO de la jeune entreprise hexagonale.

Le Coréen propose d’ores et déjà trois modules Artik. Elément le plus compact de la gamme, le module Artik 1 se distingue par des dimensions de seulement 12 x 12 mm. Compatible Bluetooth Low Energy, le produit s’articule autour d’un processeur à double cœur Mips32 microAptiv, l’un cadencé à 250 MHz, l’autre bridé à 80 MHz (pour limiter la consommation). Mesurant 29 x 25 mm, le module Artik 5, de son côté, héberge notamment un processeur à double cœur ARM Cortex-A7 cadencé à 1 GHz ainsi qu’un circuit Wi-Fi/Bluetooth et un circuit ZigBee/Thread. Le Coréen destine l’Artik 5 aux dispositifs portés sur soi haut de gamme, aux drones et aux passerelles domotiques. Enfin l’Artik 10 de 29 x 39 mm, basé sur un processeur issu du monde de la téléphonie mobile, cible les applications IoT qui nécessitent en local une forte capacité de traitement et de stockage.

Sur le même sujet