L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Qualcomm va porter Android Things sur son Snapdragon 210 à modem LTE intégré

Qualcomm va porter Android Things sur son Snapdragon 210 à modem LTE intégré

Publié le 27 février 2017 à 07:54 par Pierrick Arlot        Plate-forme Google

Android Things

Qualcomm compte porter dans la cours de l’année le système d’exploitation Android Things de Google sur son processeur Snapdragon 210 doté d’un modem LTE intégré… et espère ainsi être le premier fabricant de semi-conducteurs à proposer un SoC disponible en volume (le Snapdragon 210 a été lancé en 2014) pour cet OS avec un support 4G LTE natif.

On se souviendra que fin 2016 Google a lancé la version Developer Preview de la plate-forme Android Things. Un « système d’exploitation pour objets connectés » que le géant américain destine aux concepteurs qui souhaitent profiter (aussi) de l’écosystème Android, l’idée étant que n’importe quel développeur Android puisse bâtir des dispositifs, passerelles ou équipements intelligents en utilisant les API Android et les services Google. Déjà, à l’époque, Qualcomm avait annoncé son intention de porter Android Things sur les processeurs Snapdragon pour des applications aussi bien industrielles que grand public (lire notre article ici).

Selon le fabricant de semi-conducteurs, l’association d’Android Things et du Snapdragon 210 ciblera les applications IoT robustes et sécurisées dans des domaines comme la signalisation numérique, la vidéosurveillance, le suivi d’actifs, les terminaux de paiement et les distributeurs, l’industriel et les passerelles domotiques. A cet égard, Qualcomm a d’ores et déjà prévu de porter également Android Things sur une variante de sa plate-forme de référence Smart Home.

Selon l’Américain, le processeur Snapdragon 210 est doté de suffisamment de performances pour exécuter des fonctions et des traitements de bordure de réseau (edge computing) tels que la reconnaissance du langage naturel, les requêtes vers de bases de données, l’analyse d’images, de vidéos ou de données, évitant en cela de surcharger le cloud et assurant ainsi des temps de réponse applicatifs plus courts, des économies en frais de communication, une plus grande sécurité et une meilleure protection des données.

Bâti sur un quadruple cœur 32 bits ARM Cortex-A7 et gravé en technologie 28 nm basse consommation, le SoC Snapdragon 210 embarque aussi, entre autres, un DSP Hexagon, une unité graphique Adreno 304, un décodeur HEVC pour flux vidéo Full HD et un modem 4G LTE-Advanced Cat.4 (150 Mbit/s en voie descendante).

 

 

Sur le même sujet