L'embarqué > Logiciel > Développement > Prototypage IoT : la carte open hardware mangOH Yellow de Sierra Wireless est disponible

Prototypage IoT : la carte open hardware mangOH Yellow de Sierra Wireless est disponible

Publié le 30 octobre 2019 à 07:46 par Pierrick Arlot        Développement Sierra Wireless

mangOH Yellow

Deux ans après la mise sur le marché de la carte open hardware mangOH Red, la société franco-canadienne Sierra Wireless a profité de la tenue de son IoT Innovation Summit à Paris les 23 et 24 octobre pour annoncer la disponibilité commerciale de sa petite sœur, la mangOH Yellow, auprès des distributeurs Digi-Key et Richardson RFPD (du groupe Arrow). Les cartes mangOH ont vocation à faciliter le travail des développeurs d’équipements industriels connectés et à permettre de passer rapidement de la phase de prototypage à la mise sur le marché d’un produit final.

Plus compacte et plus légère que ses aînées, les mangOH Green et Red, avec des dimensions de seulement 65 x 42 mm, la mangOH Yellow cible les applications IoT où faible encombrement et basse consommation sont des critères essentiels. Pré-connectée aux réseaux mobiles, elle s’articule autour d’un connecteur CF3 où peut venir se loger un module radio cellulaire intelligent avec SIM intégrée de Sierra Wireless (2G, 3G, 4G ou LTE-M/NB-IoT).

La carte se distingue aussi par la présence d’un connecteur dit IoT de 15 broches dont la spécification est ouverte à tous et qui vise à permettre une personnalisation aisée du design avec des modules IoT Expansion Card divers et variés, tels que modules de détection, adaptateurs pour bus de terrain, modules de connectivité filaire (Ethernet, USB…) et sans fil de type LPWAN (LoRa, Sigfox…), satellitaire ou autres. (Selon Sierra Wireless, il existerait déjà plus de 25 modules d’extension compatibles mangOH sur le marché et plus de 25 000 exemplaires en auraient déjà été vendus, tous types confondus.)

Fabriquée par le sous-traitant électronique Jabil, la mangOH Yellow embarque également en standard la connectivité Wi-Fi b/g/n, Bluetooth 5.0 BLE, Bluetooth Mesh et NFC et des antennes ad hoc. On y trouve aussi un jeu de capteurs : accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, microphone, capteurs de température, d’hygrométrie, de pression, de qualité de l’air et de luminosité...

Côté logiciels, la mangOH Yellow est fournie avec l’environnement Linux open source Legato de Sierra Wireless, un jeu d’API pour l’accès à des services cloud et réseau, ainsi qu’avec trois mois d’abonnement à la plate-forme d’orchestration de données Octave de la firme franco-canadienne. Le tout, assure Sierra Wireless, fournit 90% du matériel de prototypage et de l’infrastructure logicielle nécessaire avant même de commencer la phase de développement.

A noter que la plate-forme Octave, aujourd’hui disponible, s’est avéré le grand sujet de l’édition 2019 de l’IoT Innovation Summit (lire notre article ici). Elle vise à simplifier et à accélérer le processus d’agrégation de données émanant d’actifs industriels en périphérie de réseau (edge) et leur traitement au niveau edge et cloud. Nous y reviendrons prochainement dans le cadre d’un entretien qu’a accordé à L’Embarqué Olivier Pauzet, vice-président et directeur général en charge des solutions IoT chez Sierra Wireless.

Ajoutons enfin que la société a évoqué le lancement de la phase de définition d’une mangOH Purple qui devrait voir le jour d’ici deux ans.

Sur le même sujet