L'embarqué > Instrumentation > Instrumentation modulaire > Pico Technology pousse son analyseur de réseau vectoriel en boîtier compact jusqu’à 8,5 GHz

Pico Technology pousse son analyseur de réseau vectoriel en boîtier compact jusqu’à 8,5 GHz

Publié le 09 septembre 2020 à 12:31 par François Gauthier        Instrumentation modulaire Pico Technology

Pico Technology pousse son analyseur de réseau vectoriel en boîtier compact jusqu’à 8,5 GHz

L’analyseur de réseau vectoriel PicoVNA 108 du britannique Pico Technology (distribué en France par NeoMore) se présente sous la forme d’un boîtier intégré sans interface graphique utilisateur et procure une bande de fréquence d’analyse de 300 kHz jusqu’à 8,5 GHz (contre 6 GHz au maximum pour l’instrument précèdent, le PicoVNA 106 lancé en 2017, qui était le premier analyseur vectoriel sur bus USB de la société).

Ce type d’instrument - qui se pilote via un PC auquel il se connecte par une liaison USB - dispose d’une architecture à quatre récepteurs. Il est ainsi capable d’analyser les quatre paramètres S d’un système sous test à chaque point de fréquence en 189 μs ou les paramètres S11 et S21 en moins de 100 μs. Autrement dit, il est capable de mesurer jusqu’à 5 500 paramètres S à double port par seconde ou plus de 10 000 paramètres S11 et S21 par seconde.

Rappelons que dans un analyseur de réseau vectoriel, une source de signal sinusoïdale balayée est utilisée pour stimuler séquentiellement les ports du dispositif sous test. L'amplitude et la phase des signaux émis et réfléchis arrivant sur les deux ports de l’instrument sont ensuite mesurées. Pour caractériser entièrement un appareil à 2 ports sous test, six paires de mesures doivent donc être effectuées : l'amplitude et la phase du signal émis par les deux ports, ainsi que l'amplitude et la phase du signal reçu par les deux ports. La mise en œuvre de quatre récepteurs sur le PicoVNA 108 apporte ici un degré de précision élevé.

Au-delà, la présence de ces quatre récepteurs permet de réaliser un étalonnage dit à “8 termes” alors que traditionnellement les analyseurs de réseaux vectoriels sont étalonnés via douze sources d'erreur (six pour chaque direction de signal), soit un étalonnage à “12 termes”. Ce qui simplifie la procédure d’étalonnage et réduit le nombre d'étalons à utiliser, souvent coûteux, précise Pico Technology.

La gamme dynamique affichée par l'appareil est de 124 dB à 10 Hz (contre 118 dB pour le PicoVNA 106) avec moins de 0,006 dB de bruit de trace RMS (Root Mean Square, valeur efficace réelle) pour une largeur de bande maximale de fonctionnement de 140 kHz.

Sur le même sujet