L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Parrot se désengage totalement de ses activités dans l’automobile pour se focaliser sur les drones

Parrot se désengage totalement de ses activités dans l’automobile pour se focaliser sur les drones

Publié le 01 octobre 2018 à 10:10 par Pierrick Arlot        Conjoncture Parrot

Cockpit Faurecia

Conformément à l'accord annoncé en juillet et signé entre la société Parrot, spécialiste des drones professionnels et grand public, et l’équipementier automobile Faurecia, Parrot est sorti intégralement de sa filiale Parrot Automotive le 1er octobre 2018. Parrot Automotive était détenu à hauteur de 20 % par Faurecia depuis le 31 mars 2017.

Suite à ce désengagement, Parrot, qui pourra désormais se focaliser sur ses projets liés aux drones, va percevoir 67,5 millions d’euros, ce qui porte la somme globale reçue par la société française dans le cadre de cette opération à 108,5 millions d’euros. Parallèlement, la nouvelle entité Parrot Faurecia Automotive continuera à bénéficier de la licence de la marque Parrot jusqu’au terme convenu, soit fin 2021, en contrepartie de redevances assises sur le chiffre d’affaires de Parrot Automotive.

« Nous innovons depuis 1998 pour l’industrie automobile et l’entreprise a su constituer un savoir-faire unique, base de son succès commercial, a commenté Henri Seydoux, président-directeur général et fondateur de Parrot. Aujourd’hui ce rapprochement salue cette réussite et ouvre de nouveaux horizons à Parrot Faurecia Automotive qui va bénéficier de toute la puissance de Faurecia pour développer le cockpit connecté de demain. Fort d’un portefeuille de produits, de logiciels et de services qui ciblent spécifiquement les drones pour les professionnels et le grand public, et d’une situation financière solide, Parrot est à présent entièrement focalisé sur le développement du 1er groupe de drones européen. »

Sur le même sujet