L'embarqué > Logiciel > Middleware > OpenThread est la 1re mouture du protocole Thread à être intégrée dans le RTOS open source Zephyr

OpenThread est la 1re mouture du protocole Thread à être intégrée dans le RTOS open source Zephyr

Publié le 06 mars 2018 à 09:57 par Pierrick Arlot        Middleware

Zephyr

[EMBEDDED WORLD] A l’occasion du salon Embedded World qui s’est tenu fin février, le projet Zephyr, dont la vocation est de développer de manière collaborative un système d’exploitation temps réel open source pour l’Internet des objets, a annoncé l’intégration d’OpenThread au RTOS Zephyr. OpenThread est une implémentation open source du protocole réseau Thread publiée en 2016 par Nest, la filiale de Google, et maintenue sur le site GitHub.

Pour rappel, le protocole Thread, compatible IPv6 et bâti sur les couches IEEE 802.15.4 et 6LoWPAN, est adapté à la mise en place de réseaux radio maillés basse consommation, échelonnables et sécurisés avec accès au cloud. L’intégration poussée d’OpenThread et de Zephyr permet aux applications de continuer d’utiliser les API réseau Zephyr pour envoyer et recevoir des paquets Thread, facilitant de fait l’ajout de Thread à des applications compatibles Zephyr, indépendamment des ressources matérielles sous-jacentes (alarmes, temporisateurs, pilotes pour périphériques du type mémoire flash et sous-systèmes radio 802.15.4).

« Le portage d’OpenThread comble une pièce significative qui manquait jusqu’alors à l’écosystème Zephyr, indique Kate Stewart, directrice en charge des projets stratégiques pour la Fondation Linux. Ingénieurs, développeurs et makers pourront désormais porter facilement des applications existantes pour qu’elles communiquent sur le protocole Thread. » Deux exemples d’applications qui prennent en charge en natif OpenThread sont d’ailleurs déjà disponibles dans l’arborescence Zephyr (echo_client et echo_server). « L’intégration de Thread et de Zephyr est un nouvel exemple de l’engagement envers le protocole Thread et de sa capacité à simplifier l’interconnexion IP de l’Internet des objets », s’est pour sa part réjoui Sujata Neidig, vice-président marketing du Thread Group.

Hébergé par la fondation Linux et lancé en 2016, le projet Zephyr est soutenu par des sociétés comme Cloud of Things, Intel, Linaro, Nordic, NXP, Oticon, runtime.io, Synopsys ou Texas Instruments.

Sur le même sujet