L'embarqué > Marchés > Conjoncture > NXP prend 10% du capital du français Kalray en y investissant 8 millions d’euros

NXP prend 10% du capital du français Kalray en y investissant 8 millions d’euros

Publié le 03 avril 2020 à 11:57 par François Gauthier        Conjoncture Kalray

NXP + Kalray

La société française Kalray, qui a conçu une architecture de processeur massivement parallèle, accueille pour renforcer son capital le fournisseur de semi-conducteurs NXP à hauteur de 8 millions d’euros en fonds propres. Objectif affiché de l’opération : codévelopper, promouvoir et déployer conjointement pour le secteur automobile des solutions de conduite autonome sûres et fiables, allant du niveau L2 (autonomie partielle) au niveau L5 (autonomie complète). Ces solutions combineront l'offre NXP pour l’automobile et le processeur MPPA (Massively Parallel Processor Array) de Kalray.

Plus spécifiquement, NXP et Kalray ont la volonté de proposer au marché automobile une solution intégrée et évolutive, comprenant un processeur principal (issu de NXP) associé à des unités d’accélération (issues de Kalray) ciblant le traitement des algorithmes d’intelligence artificielle et de réseaux de neurones. La solution envisagée se fonde sur la plate-forme de développement BlueBox de NXP, actuellement bâtie sur la famille de processeurs automobiles S32 dotés de fonctions de sécurité fonctionnelle avancées, et déclinée pour les applications de radar, de vision…, avec un processeur généraliste multicoeur Layerscape qui intégrera à terme des cœurs MPPA de Kalray.

Une approche qui, selon les deux sociétés, permettra de répondre à l’ensemble des exigences nécessaires aux solutions ADAS (Advanced Driver Assistance Systems ou systèmes d’aide à la conduite automobile et de conduite autonome) de nouvelle génération. Cette opération concrétise de facto le partenariat annoncé entre les deux sociétés au début de l’année 2019 et précisé récemment lors du dernier salon CES. Les fonds apportés par NXP seront utilisés à la fois pour financer les investissements de Kalray requis pour la mise en œuvre du partenariat stratégique avec la firme batave, mais également pour financer la propre feuille de route de Kalray en matière de développements dans l’automobile et les systèmes embarqués.

« Développer une plate-forme pour la conduite autonome, intégrant les performances requises en termes d’IA et de très hautes capacités de calcul, le tout avec un haut niveau de sécurité, nécessite une très étroite collaboration, commente Henri Ardevol, senior vice-président et directeur général en charge des solutions automobiles chez NXP. Nous estimons que le savoir-faire de Kalray et sa plate-forme ouverte et évolutive MPPA sont complémentaires de l’expertise de NXP et de son portefeuille de solutions pour l’automobile. »

L’investissement sera réalisé par l’émission, réservée au bénéfice de NXP BV, société du groupe NXP, de 503 461 actions ordinaires à 15,89 euros chacune dans le cadre d’une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires de Kalray. La société présentera au vote de la prochaine assemblée générale une résolution relative à la désignation de Sean Pitonak, senior vice-président, Corporate Development et M&A de NXP, en qualité de membre du conseil de surveillance. A la clôture de cette opération, le groupe NXP détiendra environ 9,95% du capital de Kalray et de ses droits de vote.

Enfin Kalray indique que dans le contexte économique actuel, impacté par la crise sanitaire liée au coronavirus, même si la position de trésorerie de la société demeure solide - 15,7 M€ au 31 décembre 2019, renforcés par l’investissement de NXP –, la société prend des précautions supplémentaires en limitant certains investissements et en sollicitant des emprunts bancaires dans le cadre des mesures de soutien mises en œuvre par le gouvernement français pour mettre en œuvre au-delà des douze prochains mois sa feuille de route technologique, y compris les développements liés au partenariat stratégique avec NXP.

Sur le même sujet