L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Nokia participe à un test précommercial NB-IoT sur le réseau mobile 4G de l’opérateur Sonera

Nokia participe à un test précommercial NB-IoT sur le réseau mobile 4G de l’opérateur Sonera

Publié le 07 novembre 2016 à 11:33 par Pierrick Arlot        Connectivité

NB-IoT

Nokia a récemment mené des tests de la technologie radio longue portée et basse consommation NB-IoT (Narrowband Internet of Things) sur le réseau commercial 4G de l’opérateur finlandais Sonera. Egalement labellisé LTE Cat-NB1 et capable de coller aux contraintes des objets connectés, le NB-IoT est l’une des trois technologies LPWA (Low Power Wide Area) adoptées en juin 2016 dans le cadre de la Release 13 des spécifications 3GPP, les deux autres étant le LTE-M (évolution du LTE aussi dénommée LTE MTC Cat-M1) et l’EC-GSM-IoT (réservé, lui, aux réseaux 2G).

Dans le détail, le NB-IoT vise à assurer une très bonne couverture indoor, le support d’un très grand nombre de dispositifs connectés à bas débit, une faible latence, un coût très faible de la connectivité, une basse consommation électrique et une architecture réseau optimisée. Selon l’association GSA (Global mobile Suppliers Association), les déploiements précommerciaux de réseaux IoT basés sur les spécifications 3GPP Release 13 devaient démarrer dès le second semestre de cette année pour un lancement commercial durant les premiers mois de l’année 2017 (lire les détails ici).

Durant les tests menés sur le réseau 4G commercial de Sonera déployé à Helsinki, Nokia a utilisé la technologie NB-IoT pour récupérer des informations de température, d’humidité et de pression atmosphérique. Les deux sociétés ont également pu connecter au réseau un dispositif se déplaçant dans la ville, une première qui, selon l’équipementier, démontre que le NB-IoT est utiliable par les entreprises pour tracer des actifs mobiles (surveillance de flottes de véhicules, suivi de l’état d’un patient hors de l’hôpital, etc.). Les tests se sont appuyés sur une station de base Nokia exploitant la bande de fréquence des 800 MHz avec un débit de l’ordre de 200 kbit/s.

Parmi les opérateurs mobiles à s’être déjà concrètement engagés envers la technologie NB-IoT, le plus précoce est sans doute T-Mobile Netherlands qui a annoncé la disponibilité commerciale du NB-IoT dès ce mois de novembre à Amsterdam, Rotterdam, La Haye, Eindhoven et sur l’aéroport de Schiphol… avant une couverture nationale courant 2017. Vodafone, très engagé depuis 2015 dans la promotion du NB-IoT, prévoit, lui, de couvrir dès le premier trimestre 2017 des zones clés en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas et en Espagne. L’opérateur envisage d'ailleurs d’ici 2020 de déployer le NB-IoT au sein de toutes ses stations de base 4G-LTE.

Sur le même sujet