L'embarqué > Marchés > Rachat > Nokia acquiert le français Withings et prend pied sur le marché de la santé connectée

Nokia acquiert le français Withings et prend pied sur le marché de la santé connectée

Publié le 26 avril 2016 à 11:49 par Pierrick Arlot        Rachat

Nokia acquiert le français Withings et prend pied sur le marché de la santé connectée

L’équipementier télécoms Nokia, qui est en cours d’assimilation d’Alcatel-Lucent suite au rachat du groupe franco-américain en 2015, vient de dévoiler son intention d’acquérir la jeune société hexagonale Withings, pionnier du marché de la santé et du bien-être connectés avec ses capteurs d’activité, ses pèse-personnes, ses tensiomètres, ses babyphones…

Créé en juin 2008 par Eric Carreel et Cédric Hutchings, Withings, qui compte aujourd’hui environ 200 salariés répartis entre la France, les Etats-Unis et Hong Kong, rejoindra la division Nokia Technologies du groupe finlandais, en charge du développement de technologies et de produits dans les domaines de l’image, des capteurs, de la connectivité sans fil et de la gestion d’énergie. Cédric Hutchings, actuel CEO de Withings, devrait d’ailleurs prendre la direction de la nouvelle entité Santé numérique au sein de Nokia Technologies. « Nous avons indiqué sans relâche que la santé connectée était d’un intérêt stratégique pour Nokia et nous venons d’entreprendre une action concrète pour entrer de plain-pied sur ce marché vaste et important », a indiqué Rajeev Suri, le président et CEO de Nokia.

On soulignera que Withings est également très impliqué dans l’écosystème français de l’Internet des objets. C’est notamment Eric Carreel, actuel président de la société, qui fut en collaboration avec le groupe d’électronique angevin Eolane, particulièrement moteur dans la création de la Cité de l’objet connecté, inaugurée en juin 2015. Ce lieu vise à concentrer sur un même lieu l’ensemble des compétences nécessaires à la conception de produits « intelligents » en matière d’électronique, de logiciel embarqué, de plasturgie, de mécanique ou de design et de les rendre accessibles à tout porteur de projet d’objet connecté.

Withings figure également au rang des partenaires industriels de l’initiative française S3P (Smart, Safe and Secure Software Development and Execution Platform) dont la vocation est de développer et de promouvoir la plate-forme logicielle du même nom, et de créer un écosystème dynamique autour de cette technologie (lire notre article ici). La société est aussi au nombre des jeunes entreprises françaises qui ont créé fin 2015 l’association France eHealthTech afin de mieux structurer la filière émergente du numérique dans la santé.

Estimée à environ 170 millions d’euros payés en numéraire, l’acquisition de Withings par Nokia devrait être finalisée durant l’été 2016.

Sur le même sujet