L'embarqué > Instrumentation > Acquisition de données > NI lance une infrastructure logicielle de gestion de systèmes de test distribués et déployés

NI lance une infrastructure logicielle de gestion de systèmes de test distribués et déployés

Publié le 15 mai 2018 à 12:21 par François Gauthier        Acquisition de données National Instruments

National Instruments SystemLink

Améliorer l'efficacité opérationnelle et la disponibilité de systèmes de test et d’acquisition de données déployés sur un site, et ce tout en réduisant le coût global de la maintenance de ces systèmes, telle est la tâche assignée à la solution logicielle SystemLink que vient de lancer officiellement National Instruments. Déjà mis en place chez divers utilisateurs industriels depuis plusieurs mois, SystemLink est présenté par NI comme un logiciel d'application pour la gestion de systèmes distribués capable d’améliorer l'efficacité opérationnelle d’un parc d'équipements d’instrumentation et de test.

L'objectif est donc de réduire les coûts de maintenance en fournissant une interface centralisée pour l'automatisation de diverses tâches comme le déploiement de logiciels, la configuration à distance du matériel et la surveillance des performances et de l'état des systèmes connectés.

Il s’agit ici de faciliter la gestion de déploiements d'envergure dans des industries telles que l'aérospatial, la Défense, les transports et les unités industrielles de production. Concrètement, avec SystemLink, les ingénieurs peuvent connecter, déployer et gérer des systèmes distribués (issus de National ou de sociétés tierces) à l'aide d'une interface de gestion Web centralisée et de tableaux de bord préconfigurés, accessibles de n'importe où, à la fois pour le matériel connecté mais aussi pour les logiciels installés. Autorisant de ce fait la configuration et le déploiement de logiciels à distance, la surveillance de l'état et des performances des équipements, la gestion des alarmes, la surveillance en direct de séquences de test, la génération de rapports d’étalonnage et la visualisation des paramètres des applications mises en œuvre.

Centré sur le logiciel de conception de systèmes LabView (avec la possibilité d’héberger des interfaces LabView NXG WebVI) et le logiciel de gestion des tests TestStand, ce flot ouvert (via une API) est interopérable avec des logiciels tiers afin d’optimiser la réutilisation de code et/ou de propriété intellectuelle.

 

Sur le même sujet