L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Mil-aéro : la plate-forme de virtualisation Helix de Wind River est certifiée conforme au standard logiciel FACE 3.0

Mil-aéro : la plate-forme de virtualisation Helix de Wind River est certifiée conforme au standard logiciel FACE 3.0

Publié le 19 septembre 2019 à 11:50 par Pierrick Arlot        Plate-forme Wind River

Helix Platform

Wind River annonce avoir obtenu la certification de la conformité de sa plate-forme de virtualisation Helix à la version 3.0 du standard technique FACE (Future Airborne Capability Environment), promu par l’Open Group. FACE est un standard logiciel poussé à l’origine par le secteur de l’avionique américain qui vise à « permettre l’acquisition à des coûts abordables de systèmes favorisant l’innovation et l’intégration rapide de fonctionnalités réutilisables sur différents programmes de Défense » (voir notre article ici).

La certification, qui couvre la conformité de l’environnement de Wind River en tant que segment de système d’exploitation (OSS) aux profils Safety Base et Security du standard FACE 3.0, a été validée auprès de l’autorité habilitée TES-SAVi. Disponible depuis le début de l’année, Wind River Helix Virtualization Platform (Helix Platform) est calibrée pour le marché de l’edge computing et optimisée pour les secteurs de l’aérospatial, de l’automobile et de l’industriel (lire notre article ici).

La version 3.0 du standard technique FACE représente une évolution majeure par rapport à sa précédente mouture au sens où elle entérine l’usage de processeurs multicœurs dans les applications critiques. Le standard stipule désormais que n’importe quel segment d’un système d’exploitation censé prendre en charge des partitions multiples doit être conforme à la norme Arinc-653 Part 1 Supplement 4, et en particulier aux exigences du fonctionnement multicœur telles que définies dans la Section 2 (Multiple processes with a partition scheduled to execute concurrently on different processor cores). Dans la norme Arinc-653, chaque application est appelée une partition et dispose de son propre espace mémoire.

Dans sa version adaptée à l’avionique, Helix Platform repose sur la technologie VxWorks 653, qui est également conforme FACE, et se présente comme un environnement de développement logiciel adaptatif pour systèmes aérospatiaux hébergeant de multiples applications. Selon Wind River, il prend en charge à la fois un partitionnement robuste, le multitraitement symétrique (SMP) et les exigences de la spécification d’avionique modulaire intégrée (IMA) RTCA DO-297 (Integrated Modular Avionics) afin de réduire les coûts de certification vis-à-vis de la sûreté de fonctionnement et d’accélérer le temps de mise sur le marché. Helix Platform est également compatible Posix et Arinc 653 (y compris Arinc 653 Part 1 Supplement 4 et Supplement 5) et fournit sur étagère une preuve de certification RTCA DO-178C DAL A.

En outre l’environnement fournit un hyperviseur Type 1 embarqué et temps réel apte à s’exécuter sur les processeurs multicœurs Arm et x86. Ainsi les applications peuvent être de type « historiques » ou implémenter de nouvelles fonctionnalités reposant sur des standards industriels tels que FACE ou des systèmes d’exploitation tels que Linux, VxWorks ou d’autres. Des logiciels conformes FACE peuvent dès lors être mis en œuvre et facilement réutilisés par les fabricants et intégrateurs de systèmes avioniques dans différents programmes de Défense et aéronefs et ce à l’échelle mondiale, assure Wind River. Helix Platform assurerait en conséquence une indépendance vis-à-vis des fournisseurs et une intégration aisée des logiciels applicatifs Arinc 653 et Posix avec des composants logiciels portables FACE.

On rappellera que d’autres éditeurs ont annoncé la conformité de certains de leurs logiciels au standard technique FACE 3.0 à l’instar de Green Hills (lire notre article ici).

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet