L'embarqué > Marchés > Rachat > Microchip reprend Atmel au nez et à la barbe de Dialog Semiconductor

Microchip reprend Atmel au nez et à la barbe de Dialog Semiconductor

Publié le 20 janvier 2016 à 10:02 par Pierrick Arlot        Rachat Microchip

Atmel-Microchip

Après de multiples rebondissements, c’est finalement Microchip – et non Dialog Semiconductor, le premier prétendant – qui remporte la mise. Pour un montant d’environ 3,6 milliards de dollars, la société de semi-conducteurs américaine, spécialisée dans les microcontrôleurs, les mémoires flash et les circuits intégrés analogiques et mixtes, va reprendre son compatriote Atmel et ses 4 700 employés.

Cette acquisition positionne désormais Microchip à la troisième place des fabricants de microcontrôleurs derrière Renesas et NXP (renforcée de Freescale) avec une offre répartie entre des modèles à architecture ARM ou Mips et des produits à architectures propriétaires AVR et PIC. Les gammes des deux sociétés se recouvrent toutefois partiellement. Atmel apporte également dans la corbeille tout un catalogue de solutions IoT sans fil (Wi-Fi, Bluetooth, Bluetooth Low Energy, etc.) et un portefeuille de plus de 2 400 brevets. L’opération renforce aussi les compétences de l’Américain dans les domaines de l’automobile, du tactile, des mémoires et de la sécurité.

Au global, l’entité issue du rachat, qui devrait être finalisé au cours du second trimestre 2016, pourra se targuer d’un chiffre d’affaires global de 3,254 milliards de dollars (2,208 Md$ pour Microchip, 1,046 Md$ pour Atmel) pour un résultat opérationnel de 750 millions de dollars.

Sur le même sujet