L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Men Mikro fait monter à bord d’une carte VME un processeur Intel Xeon D-1500 à 16 cœurs

Men Mikro fait monter à bord d’une carte VME un processeur Intel Xeon D-1500 à 16 cœurs

Publié le 11 juillet 2017 à 08:29 par François Gauthier        Sous-système Men Mikro Elektronik

Men Mikro VME Xeon D

Après avoir embarqué un processeur Sitara à double cœur Cortex-A15 de TI sur une carte VME en février de cette année (le modèle était présenté sur Embedded World en mars), l’allemand Men Mikro Elektronik poursuit le toilettage des processeurs installés sur le vénérable standard VME (inventé en... 1981). Le constructeur propose cette fois-ci une carte à ce format bâtie autour du puissant processeur Xeon D-1500 d’Intel. Sur un format 6U, le Xeon D-1500 et ses 16 cœurs (dans sa configuration maximale) apporte à la carte SBC 25A de Men Mikro les performances d’un serveur embarqué pour des applications exigeantes en termes de puissance de calcul.

A noter que ce même processeur a déjà été porté par Men Mikro sur une carte en châssis au format CompactPCI Serial en février 2016.

Sur la carte VME SBC 25A, utilisable en tant que carte maître ou esclave sur un bus VME 64 bits, on trouve, à côté du processeur, un FPGA en charge de la gestion du bus VME (via une solution en open source), 32 Go de mémoire SRam DDR4 soudée et 16 Mo de flash. En face avant, des interfaces Gigabit Ethernet au nombre de trois, deux ports USB 3.0 et deux ports RS232 classiques sont disponibles. A l'arrière sur le fond de panier, la carte donne accès à 2 liens Gigabit Ethernet supplémentaires.

Un emplacement pour une carte mezzanine PMC/XMC (pour l’ajout de fonctions graphiques, de sous-systèmes de stockage, de liens Ethernet supplémentaires…) et un module de sécurité (Trusted Platform Module) complètent l’ensemble.

Cette carte qui fonctionne en gamme de température étendue (-40°C à +60°C) est d’ores et déjà utilisée par le Cern, qui gère l’accélérateur de particules européen consacré aux recherches sur la matière. Le centre de recherches en équipe ses centres de calcul embarqués à proximité des équipements de terrain. Un type d’application où le VME, fort de son importante base installée, a encore visiblement toute sa place.

 

Sur le même sujet