L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Marvell lance le premier circuit de commutation Gigabit Ethernet sécurisé pour l’automobile

Marvell lance le premier circuit de commutation Gigabit Ethernet sécurisé pour l’automobile

Publié le 29 août 2017 à 15:14 par Pierrick Arlot        Composant  Marvell

Marvell Switch Gigabit Ethernet

Le fabricant de semi-conducteurs Marvell, qui compte bien faire son trou sur le marché des réseaux Ethernet embarqués dans les véhicules, a profité de l’été pour lancer, sous la référence 88Q5050, ce que la société présente comme le premier circuit de commutation Gigabit Ethernet sécurisé pour l’automobile.  Compatible avec les standards IEEE 802.3 et 802.1 (AVB/TSN) optimisés pour l’automobile et architecturé autour d’un cœur ARM Cortex-M7 cadencé à 250 MHz, le circuit, qualifié AEC-Q100 Grade 2, dispose en effet de mécanismes de sécurité destinés à éviter toute compromission des données transportées au sein d’un véhicule connecté (ou reçues de l’environnement extérieur). Une condition sine qua non pour assurer la sécurité de l’automobile et de ses occupants, estime Marvell.

Dans le détail, le commutateur 88Q5050 embarque un moteur d’inspection des paquets en profondeur (DPI, Deep Packet Inspection), qui en analyse le contenu afin de détecter les attaques et intrusions éventuelles, ainsi qu’un mécanisme de démarrage sécurisé (Trusted Boot) afin d’assurer un niveau élevé de sécurité au niveau de l’architecture matérielle elle-même. Le circuit prend également en charge les mises en liste noire ou liste blanche des adresses sur tous ses ports Ethernet.

Le commutateur 88Q5050 est doté en pratique de 8 ports dont quatre ports 100Base-T1 intégrés et quatre ports additionnels configurables (T1/TX/2x xMII/GMII/SGMII), ces derniers pouvant alors être couplés aux circuits de couche physique PHY 1000Base-T1 précédemment annoncés par Marvell (lire notre article ici).

On rappellera que les standards IEEE 802.3bw (100Base-T1) et 802.3bp (1000Base-T1) permettent la transmission d’un débit bidirectionnel respectif de 100 Mbit/s et de 1 Gbit/s sur une seule paire torsadée en cuivre, gage de réduction du poids des câblages dans les véhicules. Selon Marvell, le circuit de commutation 88Q5050 est d’ores et déjà échantillonné et est en cours d’évaluation par des équipementiers automobiles de rang un.

Sur le même sujet