L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > L’organisme OpenHW lance une famille de cœurs RISC-V open source pour puces-systèmes SoC

L’organisme OpenHW lance une famille de cœurs RISC-V open source pour puces-systèmes SoC

Publié le 06 juin 2019 à 12:51 par Pierrick Arlot        Composant

OpenHW Group

Fondé récemment par Rick O’Connor, l’ex-directeur exécutif de la fondation RISC-V, l’OpenHW Group, qui se veut un organisme à but non lucratif, s’est donné pour objectif d’accélérer l’adoption de processeurs open source via une plate-forme collaborative et la mise sur le marché de blocs d’IP open source pour cœurs de processeur. L’organisme a déjà recueilli le soutien de treize sociétés et laboratoires universitaires dont le nombre devrait être porté à vingt-cinq d’ici à la fin de l’année. Parmi ceux-ci figurent notamment Alibaba, Bluespec, CMC Microsystems, l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich), Embecosm, Imperas, Metrics, Mythic AI, NXP, Onespin, Silicon Labs, ainsi que la jeune société française GreenWaves, qui a récemment lancé un processeur IoT ultrasobre à cœurs RISC-V dopé à l’intelligence artificielle, et le groupe Thales, qui compte produire un processeur open source RISC-V sûr et sécurisé (lire notre article ici).

Membre de la fondation RISC-V, l'OpenHW Group, dont la vocation est d’apporter des services aux développeurs de cœurs de processeur ainsi qu’aux ingénieurs hardware et software qui conçoivent des puces-systèmes SoC, a également signé un partenariat avec la fondation Eclipse, bien connue pour ses initiatives open source. « Si vous concevez ou cherchez une IP de processeur open source, l'OpenHW Group est un organisme qui permet de collaborer avec des ingénieurs qui partagent les mêmes idées, indique Rick O’Connor (photo ci-contre). Si vous êtes un concepteur de SoC, vous n’avez pas besoin de partir d’une feuille blanche ; nous vous aiderons à accélérer votre processus de conception en vous proposant une gamme - qui ira en s’étoffant - de cœurs de processeur éprouvés, tous disponibles dans le cadre d’un écosystème de qualité qui s’agrandit de jour en jour.  A ce titre, pour les processeurs à architecture RISC-V, l’organisme lance aujourd’hui la famille de cœurs CORE-V avec une assurance de qualité et de capacité de production en gros volume. »

Peu de détails sont pour l’instant disponibles sur ces cœurs CORE-V à part qu’ils ont bénéficié de la contribution de l’ETH Zurich, développeur de la plate-forme open source RISC-V Pulp. Mais on suppose que l’OpenHW Group en dira plus à l’occasion du prochain RISC-V Workshop qui se tiendra du 11 au 14 juin 2019 à Zurich (Suisse).

« Dans les prochaines années, la grande majorité des milliards de puces-systèmes disséminées dans notre monde intelligent et connecté intégrera des cœurs spécialisés capables d’exécuter des tâches diverses comme la supervision des sous-systèmes, la sécurité ou l’apprentissage automatique, assure Alessandro Piovaccari, directeur du conseil d’administration de l'OpenHW Group et directeur technique de Silicon Labs. Je suis certain que la famille CORE-V de cœurs RISC-V open source sera cruciale dans l’arrivée sur le marché de processeurs robustes et abordables capables de répondre à ce besoin et d’accélérer les innovations dans le domaine de l’Internet des objets. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV https://www.linkedin.com/showcase/embedded-riscv/

 

 

Sur le même sujet