L'embarqué > Logiciel > Middleware > Les microcontrôleurs de Microchip accueillent la plate-forme logicielle de virtualisation de MicroEJ

Les microcontrôleurs de Microchip accueillent la plate-forme logicielle de virtualisation de MicroEJ

Publié le 06 mai 2020 à 12:09 par François Gauthier        Middleware MicroEJ

MicroEJ + Microchip

La société française MicroEJ propose désormais sa technologie de virtualisation MicroEJ VEE pour les microcontrôleurs 32 bits de Microchip avec en ligne de mire, pour les équipementiers, une réduction des coûts de conception ainsi que des délais plus courts de mise sur le marché grâce à cette solution combinée associant matériel et logiciel.

En fournissant de vastes bibliothèques open source pour l'interface utilisateur, la communication filaire et sans fil, la sécurité et l'automatisation, la technologie de MicroEJ pour les microcontrôleurs Microchip réduit considérablement, selon l'éditeur nantais, la complexité de conception des systèmes embarqués, tout en sécurisant les fonctionnalités de base pour des applications sur les marchés de l'industriel, de l'électronique grand pubic, de l'électroménager, du médical, de l'énergie, etc.

Avec ces bibliothèques open source pour la gamme de microcontrôleurs SAM E7x de Microchip, la plate-forme MicroEJ VEE ouvre ainsi la voie à la capitalisation et la réutilisation de composants logiciels binaires mis en œuvre sur les cœurs de processeurs microAptiv, M4K et Arm Cortex-M0+, Cortex-M23, Cortex-M4 et Cortex-M7.

Ces composants logiciels sont stockés dans des conteneurs hermétiques sécurisés et gérés au travers du magasin d’applications logicielles binaires MicroEJ Forge. Cette plate-forme gère le cycle de vie des actifs logiciels (installation, désinstallation, distribution, etc.) tout en garantissant un niveau de fiabilité élevé à la communauté à laquelle elle s’adresse. Avec la possibilité de partage d’actifs logiciels entre plusieurs équipes.

MicroEJ Forge offre en outre une fonction de sécurité unique à travers un vérificateur de logiciel binaire. Ainsi, avant toute distribution d’actif logiciel, ce dernier valide que le composant est sans menace et compatible au niveau binaire avec le reste de l’application à laquelle il sera lié.

« Avec MicroEJ, nous aidons les concepteurs à accélérer l’intégration d’applicatifs sur des plates-formes architecturées sur des microcontrôleurs, commente Rod Drake, vice-président de la division MCU32 de Microchip. MicroEJ VEE propose une technologie de virtualisation standard utilisée par Android et l'a réduite de plusieurs ordres de grandeur pour fonctionner sur nos architectures SAM E7, ce qui ouvre un monde de nouvelles opportunités pour les développeurs. »

D’ores et déjà, la collaboration entre MicroEJ et Microchip a ouvert de nouvelles possibilités pour les fabricants d'appareils IoT intégrant de l’intelligence artificielle.

« Nos premières réalisations éprouvées sur le terrain avec les microcontrôleurs SAM E7 de Microchip au sein de passerelles industrielles robustes nous rendent confiants dans le potentiel de notre technologie pour des objets IoT intelligents embarqués », précise Fred Rivard, le PDG et fondateur de MicroEJ.

A noter qu'en début d'année, MicroEJ a signé des partenariats étroits avec d'autres fabricants de semi-conducteurs comme Espressif (autour des puces-systèmes ESP32), NXP (autour des processeurs crossover i.MX RT) et Silicon Labs (autour de l’émetteur/récepteur Wi-Fi WF200).

Sur le même sujet