L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Legrand dévoile un interrupteur sans fil Thread alimenté par la plate-forme Artik de Samsung

Legrand dévoile un interrupteur sans fil Thread alimenté par la plate-forme Artik de Samsung

Publié le 28 avril 2016 à 13:02 par Pierrick Arlot        Connectivité Samsung

Samsung/Legrand

A l’occasion de la Samsung Developer Conference, qui se tient les 27 et 28 avril à San Francisco, le géant coréen et le groupe français Legrand ont dévoilé un interrupteur électrique sans fil pour luminaire compatible avec le protocole de communication Thread et présenté comme le premier de sa catégorie qui soit alimenté par la plate-forme IoT de bout en bout Artik de la firme asiatique (lire aussi notre article ici). Une plate-forme censée accélérer le processus de développement de produits pour des sociétés comme Legrand et assurer également un haut niveau de sécurité, tout en adhérant aux obligations protocolaires du standard Thread.

Publié en 2015 et conçu pour les réseaux radio résidentiels maillés, ce protocole compatible IPv6 est basé sur les couches IEEE 802.15.4 et 6LoWPAN et peut véhiculer différents protocoles applicatifs de plus haut niveau comme ZigBee, HomeKit (Apple), AllJoyn (Qualcomm), Ipso, Echonet et… Weave. En octobre 2015, Legrand avait d’ailleurs annoncé qu’il travaillait avec la société Nest, filiale de Google, en vue d’intégrer Weave dans ses équipements connectés. « Via la plate-forme Artik Cloud de Samsung, notre interrupteur intelligent peut interopérer avec d’autres produits pour la maison connectée et servir effectivement de système nerveux central du foyer », a précisé Brian DiBella, président de Legrand Amérique du Nord en charge des systèmes de câblage électriques.

Spécialiste bien connu des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, Legrand, convaincu que l’Internet des objets ouvre une nouvelle ère pour le smart buildingavait dévoilé le 8 juillet 2015 sous le nom d’Eliot (mot-valise formé par la contraction d’électricité et d’IoT, Internet of Things) un programme dont l’objectif est de multiplier par deux (de 20 à 40 sur plus de 80) le nombre de ses familles de produits connectés. Et d’assurer au groupe français une progression annuelle moyenne des ventes à deux chiffres avec ces mêmes produits d’ici à la fin de la décennie.

Sur le même sujet