L'embarqué > Normes & spécifications > Sécurité > Le SGeT veut un standard pour les échanges de données entre systèmes embarqués et le cloud

Le SGeT veut un standard pour les échanges de données entre systèmes embarqués et le cloud

Publié le 21 août 2015 à 11:47 par Pierrick Arlot        Sécurité

SGeT SDT.04

Organisme de standardisation à qui l’on doit déjà des spécifications de cartes et modules embarqués aux dimensions compactes comme les formats Smarc, Qseven 2.0 et eNUC, l’organisme SGeT (Standardization Group for Embedded Technologies) va créer sous peu un nouveau groupe de travail (SDT.04). Ambition ? Définir un standard commun sur lequel les utilisateurs pourraient s’appuyer lorsqu’entre en jeu l’échange de données entre un équipement embarqué et une infrastructure hébergée dans le nuage.

Le SGeT souhaite en fait mettre un terme aux implémentations propriétaires lorsqu’il s’agit de formater les données, de les publier de manière sécurisée vers un serveur dans le cloud et de les gérer à distance. Pour ce faire, l’organisme compte définir les éléments clés nécessaires à la mise au point d’un jeu générique d’appels d’API et de standards de sécurité.

Dans le détail (et dans l’idéal), la spécification SDT.04 couvrira le protocole de communication entre, d'une part, les équipements et/ou les capteurs et actuateurs et, d'autre part, une base de données hébergée dans le nuage, mais aussi l’authentification des équipements par une application dans le cloud (et réciproquement), l’intégrité et la sécurité des données échangées et, enfin, la définition d’une API Web afin que les applications Web puissent discuter toujours de la même manière avec n’importe quel type d’équipement connecté (et vice-versa) (voir illustration ci-dessous).

Le SGeT vient de lancer à cet effet un appel à participation (consultable ici).

 

 

Sur le même sujet