L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Le module processeur i.MX 6UL au format timbre-poste de Digi est disponible

Le module processeur i.MX 6UL au format timbre-poste de Digi est disponible

Publié le 13 avril 2017 à 10:26 par Pierrick Arlot        Sous-système Digi

ConnectCore 6UL Digi

Spécialiste des produits et services de connectivité M2M et IoT, Digi International annonce la disponibilité en volume de son module processeur ConnectCore 6UL que la société américaine avait dévoilé il y a un peu moins d’un an. Au format d’un timbre-poste (29 x 29 x 3,5 mm), le module est architecturé autour du circuit NXP i.MX 6UL à cœur ARM Cortex-A7. Un SoC censé se distinguer par son architecture évoluée de gestion de la consommation et ses mécanismes de sécurité (boot sécurisé, moteurs de chiffrement câblés dans le silicium, générateurs de nombres aléatoires…), ainsi que par la présence d'un module de détection d’attaques malveillantes et d'un moteur intégré de chiffrement/déchiffrement à la volée de données en mémoire DRam.

Annoncé comme le plus compact de sa catégorie, le modèle ConnectCore 6UL, qui embarque en sus la connectivité radio Wi-Fi bibande 802.11ac et Bluetooth 4 .2, cible des marchés comme le médical, les transports, le bâtiment intelligent, la sécurité publique et les automatismes industriels. Le module, qui s’appuie sur la technologie brevetée de montage en surface SMTplus de Digi (présentée comme particulièrement résistante aux chocs et vibrations), intègre également un sous-système indépendant basé sur un cœur ARM Cortex-M0+ (pour les modes de fonctionnement à ultrabasse consommation) ainsi qu’un élément sécurisé (pour l’authentification système et le stockage des clés de chiffrement).

Avec le ConnectCore 6UL, Digi fournit un BSP Linux complet bâti sur la méthodologie du projet Yocto, avec accès à l’intégralité du code source, ainsi qu’un framework de sécurité inédit (TrustFence Device Security Framework) permettant d’accéder simplement aux fonctions sécurisées du module (boot sécurisé, chiffrement des données stockées, protection des ports de communication, etc.).

Sur le même sujet