L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Digi réduit le module processeur connecté Wi-Fi/Bluetooth au format d’un timbre-poste

Digi réduit le module processeur connecté Wi-Fi/Bluetooth au format d’un timbre-poste

Publié le 20 mai 2016 à 12:05 par Pierrick Arlot        Sous-système Digi

Module Digi i.MX6 UL

Le plus petit module processeur doté en standard d’une connectivité bibande Wi-Fi et Bluetooth Smart Ready ! C’est en ces termes que la société américaine Digi International, spécialiste des produits et services de connectivité M2M et IoT, décrit sa plate-forme ConnectCore for i.MX 6UL dévoilée à l’occasion du NXP FTF Technology Forum qui s’est tenu du 16 au 19 mai 2016 à Austin (Texas).

Affichant des dimensions de 29 x 29 x 3,75 mm et basé sur la technologie de montage en surface brevetée SMTplus de Digi, le module, comme son nom l’indique, s’architecture autour du processeur i.MX 6UltraLite (6UL) de NXP, basé sur un cœur ARM Cortex-A7. Présenté lors de son lancement en 2015 comme le plus compact et le plus éco-efficace des processeurs à architecture ARM, ce SoC est censé se distinguer aussi par son architecture évoluée de gestion de la consommation et ses mécanismes de sécurité (boot sécurisé, moteurs de chiffrement câblés dans le silicium, générateurs de nombres aléatoires…), ainsi que par la présence d'un module de détection d’attaques malveillantes et d'un moteur intégré de chiffrement/déchiffrement à la volée de données en mémoire DRam.

La plate-forme ConnectCore for i.MX 6UL de Digi embarque aussi le circuit intégré de gestion de l'alimentation PMIC PF3000 de NXP, un sous-système indépendant basé sur un cœur ARM Cortex-M0+ (pour les modes de fonctionnement à ultrabasse consommation, le chien de garde, les extensions d’interface et les applications personnalisées), jusqu’à 2 Go de flash Nand SLC, jusqu’à 1 Go de mémoire DDR3, un circuit Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac + Bluetooth 4.1 (Smart Ready) ainsi qu’un élément sécurisé dédié (également d’origine NXP). Côté logiciels, Digi fournit avec son module un BSP Linux complet ainsi qu’un framework de sécurité inédit (TrustFence Device Security Framework).

 

Sur le même sujet