L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Le français Armadeus réduit le module processeur i.MX 6ULL aux dimensions de 22 x 37 mm

Le français Armadeus réduit le module processeur i.MX 6ULL aux dimensions de 22 x 37 mm

Publié le 28 août 2017 à 16:40 par Pierrick Arlot        Sous-système

Armadeus OPOS6UL_NANO

Bureau d’études en électronique et informatique industrielle doté de fortes compétences en architectures ARM et Linux, le français Armadeus Systems a développé un module processeur bâti sur le circuit i.MX 6ULL que la société présente ni plus ni moins comme le plus compact de sa catégorie avec ses dimensions de 22 x 37 mm.

Conçu pour les secteurs industriels (Internet des objets, drones, systèmes médicaux, contrôleurs industriels…), le module OPOS6UL_NANO hérite son format du standard M.2/NGFF, bien connu dans le monde des terminaux portables. Il embarque le dernier en date des processeurs d’application i.MX6 de NXP, annoncé en septembre 2016 et cadencé ici entre 528 MHz et 900 MHz. Conçu pour les marchés de volume de l’Internet des objets grand public et industriels où le coût est un critère essentiel, le circuit i.MX 6ULL se développe autour d’une implémentation avancée du cœur 32 bits ARM Cortex-A7, d’un bloc sécurisé de chiffrement/déchiffrement, de diverses interfaces mémoire et d’un sous-système intégré de gestion de l’alimentation afin de réduire la complexité de conception.

On trouve également sur le module SOM (System On Module) d’Armadeus 256 ou 512 Mo de mémoire DDR3 800 MHz, une mémoire de stockage eMMC dont la capacité est comprise entre 4 Go et 32 Go, un circuit PHY Ethernet et, en option, la connectivité Wi-Fi b/g/n et Bluetooth (y compris Bluetooth Low Energy). Le module donne en outre accès aux signaux périphériques traditionnels tels que I2C, SPI, UART, Ethernet, USB OTG, bus CAN, caméra (parallèle), afficheur (24 bits parallèle).

Disponible dans une version pour gamme de température industrielle étendue (-40°C / +85°C sans Wi-Fi/BT), le SOM OPOS6UL_NANO est commercialisé avec des BSP Linux ou NuttX au prix plancher de 20,5 dollars par quantité de 1 000 pièces (pour le modèle de base sans Wi-Fi/BLE).

Rappelons qu’Armadeus Systems a développé depuis sa création en 2008 un catalogue de modules SOM sur étagère, tous bâtis autour de processeurs i.MX de NXP et que la société garantit la disponibilité de ses produits sur dix ans.

Sur le même sujet