L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Le français Actility banalise le roaming international sur les réseaux LoRaWAN

Le français Actility banalise le roaming international sur les réseaux LoRaWAN

Publié le 08 juin 2018 à 12:18 par Pierrick Arlot        Plate-forme Actility

Logo Actility

Expert de la connectivité des réseaux longue portée et basse consommation (LPWAN), le français Actility estime disposer avec ThingPark Exchange de la première plate-forme conçue pour le roaming IoT international qui soit compatible à 100% avec les récentes spécifications ad hoc de l’alliance LoRa, l’organisme industriel qui promeut la technologie LoRaWAN.

« L’itinérance entre différents réseaux ouvre la voie à de nouveaux cas d’usage transfrontaliers et à de nouveaux modèles économiques garantis par des modèles de déploiement plus simples, indique Olivier Hersent, le CEO d’Actility. Même si le roaming entre différents opérateurs LoRaWAN a été standardisé, il requiert l’établissement de connexions individuelles entre de multiples opérateurs publics ou privés, ce qui rend le processus long, onéreux et peu efficace. Avec ThingPark Exchange au contraire, n’importe quel opérateur, une fois sa configuration sur la plate-forme établie, peut disposer d’une connexion instantanée à tous les autres opérateurs partenaires. » Le hub ThingPark Exchange permet en outre aux fournisseurs de services LoRaWAN de mettre en œuvre et de contrôler leurs accords de roaming. Si nécessaire, des règles de trafic et de qualité de service SLA (Service Level Agreement) peuvent être ajustées à travers des accords commerciaux bilatéraux, précise Actility.

L’itinérance, rappelons-le, est la capacité pour un objet IoT de se connecter de manière transparente et successive à différents réseaux LoRaWAN pour transmettre ses données. La mise en place réussie de protocoles d’itinérance sur le terrain offre la possibilité de connecter des capteurs qui se déplacent d’un pays à un autre. Elle simplifie aussi la mise en œuvre d’applications industrielles à l’échelle internationale – en éliminant la nécessité d’intégrer des plates-formes IoT différentes et de contracter avec de multiples opérateurs LoRaWAN à la fois. De fait, le roaming permet à un opérateur couvrant un pays en particulier de s’appuyer à l’étranger sur des réseaux déployés par d’autres opérateurs à l’instar de la situation qui prévaut en téléphonie mobile.

D’ores et déjà Actility a signé des accords avec plusieurs opérateurs de réseaux LoRaWAN comme l’australien NNNCo et le finlandais Digita qui vont connecter leurs serveurs réseau LoRaWAN à la plate-forme Actility ThingPark afin d’assurer l’itinérance entre leurs réseaux. On se souviendra par ailleurs qu’Actility avait été moteur dans les tests de roaming sur le terrain effectués il y a quelques mois par Orange et KPN.   

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet