L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Orange et KPN valident le roaming entre réseaux LoRaWAN selon les spécifications de l’alliance LoRa

Orange et KPN valident le roaming entre réseaux LoRaWAN selon les spécifications de l’alliance LoRa

Publié le 23 février 2018 à 12:44 par Pierrick Arlot        Connectivité Actility

roaming

Orange l’avait annoncé en juin 2017, Orange l’a fait. L’opérateur, en partenariat avec le néerlandais KPN et la société française Actility, a testé avec succès sur le terrain une réelle itinérance (roaming) entre des réseaux IoT publics compatibles LoRaWAN de différents pays sur la base des récentes spécifications techniques de l’alliance LoRa.

L’itinérance, rappelons-le, est la capacité pour un module IoT de se connecter de manière transparente et successive à différents réseaux LoRaWAN pour transmettre ses données. Cette mise en place réussie de protocoles d’itinérance sur le terrain offre la possibilité de connecter des capteurs qui se déplacent d’un pays à un autre. Selon Orange, elle simplifie aussi la mise en œuvre d’applications industrielles à l’échelle internationale – en éliminant la nécessité d’intégrer des plates-formes IoT différentes et de contracter avec de multiples opérateurs LoRaWAN à la fois. De fait, le roaming est essentiel lorsque les objets ne s’arrêtent pas aux frontières, l’exemple évident étant celui des bagagistes travaillant sur des vols internationaux. Ils permettent à un opérateur couvrant un pays en particulier de s’appuyer à l’étranger sur des réseaux déployés par d’autres opérateurs à l’instar de la situation qui prévaut en téléphonie mobile.

En octobre 2017, l’alliance LoRa a rendu publique sa première version de la spécification technique relative à l’itinérance sur réseaux LoRaWAN (lire notre article ici). Il s’agit en l’occurrence de la spécification LoRaWAN Backend Interfaces 1.0, intégrée dans la version LoRaWAN 1.1, qui régit la façon dont les données issues de capteurs LoRaWAN sont transmises entre divers réseaux pour permettre notamment l’itinérance.

En se basant sur cette spécification, Orange et KPN ont configuré une interface d’itinérance sécurisée entre leurs réseaux respectifs qui utilisent des contrôleurs de réseau Actility ; ils ont ensuite testé avec succès des terminaux Orange opérant sur le réseau KPN aux Pays-Bas et des appareils KPN opérant sur le réseau Orange en France. « Cette première réussite de communication itinérante LoRaWAN en grandeur nature et conforme au standard est une étape essentielle dans l’ouverture de plusieurs segments clés du marché IoT, parce qu’elle élimine la barrière des frontières, a déclaré Bertrand Waels, responsable des technologies d’accès radio pour l’IoT chez Orange. Nos tests en collaboration ouverte avec KPN aux Pays-Bas et avec le support d’Actility ont démontré que les spécifications publiées par la LoRa Alliance sont fiables sur le terrain. »

Sur le même sujet