L'embarqué > Marchés > Rachat > L’américain Wireless Telecom gobe le fabricant britannique de cartes embarquées CommAgility

L’américain Wireless Telecom gobe le fabricant britannique de cartes embarquées CommAgility

Publié le 22 février 2017 à 12:37 par Pierrick Arlot        Rachat CommAgility

CommAgility

Pour un montant global de 18,75 millions de dollars (dont 12,5 en numéraire), la société américaine Wireless Telecom Group s’est offert le britannique CommAgility. Créée en 2006, la société d’outre-Manche conçoit et commercialise des cartes et modules de traitement du signal aux formats VPX et AMC pour applications sans fil, combinant frontaux RF analogiques, DSP et FPGA.

On trouve notamment les produits de CommAgility dans des équipements de test et de validation réseau ainsi que dans des systèmes de communication pour réseaux privés et dans des petites stations de base compatibles avec des standards comme LTE et LTE-Advanced sur des marchés essentiellement militaires et professionnels. Le Britannique propose en outre des logiciels de couche PHY et des piles de protocoles 4G/5G pour terminaux, picostations et femtostations de base depuis le rachat de MimoOn en 2015.

De son côté Wireless Telecom Group, basé dans le New Jersey, commercialise sous les marques Boonton, Microlab et Noisecom un ensemble de composants et d’appareils de mesure RF et micro-ondes (wattmètres, analyseurs de signaux, sources de bruit, diviseurs de puissance, combineurs, duplexeurs, etc.). Le rachat de CommAgility, dont les activités sont considérées comme complémentaires de celles de l’Américain et dont l’effectif s’élève à une trentaine d’ingénieurs, devrait permettre à Wireless Telecom de doper son chiffre d’affaires annuel de 10 millions de dollars, les deux entités ayant réalisé un CA combiné de 39,9 millions de dollars pour l’année fiscale close le 30 septembre 2016.

Sur le même sujet