L'embarqué > Logiciel > Développement > La spécification 96Boards IoT Edition trouve sa première carte de développement compatible

La spécification 96Boards IoT Edition trouve sa première carte de développement compatible

Publié le 27 septembre 2016 à 09:57 par Pierrick Arlot        Développement

96Boards Carbon

La famille de cartes de développement 96Boards s’enrichit d’un nouveau modèle présenté comme le premier qui soit compatible avec la toute récente spécification 96Boards IoT Edition (IE). Référencée sous le nom de Carbon et disponible auprès de la société Seeed Studio, la carte aux dimensions de 60 x 30 mm est architecturée autour du SoC STM32F401RE de STMicroelectronics, basé sur un cœur 32 bits ARM Cortex-M4 flanqué de 512 Ko de flash, et du circuit radio Bluetooth Low Energy nRF51822 de Nordic Semiconductor.

On rappellera que les spécifications ouvertes 96Boards, portées par l’organisme Linaro focalisé sur le développement de logiciels open source pour l’architecture ARM, ouvrent la voie à l’émergence de cartes de développement compatibles, basées sur des SoC à architecture Cortex 32 bits ou 64 bits et caractérisées par leur faible coût et leur compacité.

Conçue en partenariat par Linaro et Seeed Studio, la carte 96Boards Carbon intéressera les développeurs du marché de l’embarqué et de l’Internet des objets, la communauté des amateurs éclairés et la communauté open source. Elle sera livrée avec l’OS temps réel open source Zephyr préinstallé. Zephyr est issu d’un projet collaboratif open source porté par la Fondation Linux dont l’ambition n’est ni plus ni moins que de bâtir un système d’exploitation temps réel (RTOS) pour objets connectés. Ce projet a reçu le soutien d’Intel (ainsi que de ses filiales Altera et Wind River), de NXP Semiconductors, de Synopsys et de la société UbiquiOS Technology, une jeune société néozélandaise créée en 2014 et spécialiste de la connectivité Wi-Fi et Bluetooth sur microcontrôleurs (lire notre article ici).

A noter que la spécification 96Boards IoT Edition est issue d’un travail commun mené par l’initiative 96Boards et le groupe récemment formé LITE (Linaro IoT and Embedded), travail dont l’ambition est de favoriser la mise sur le marché de dispositifs IoT basés sur des processeurs ARM Cortex-A ou Cortex-M/R. Et ce via la mise à disponibilité de logiciels open source de référence de bout-en-bout pour produits connectés grand public et industriels sécurisés (capteurs, contrôleurs, objets et passerelles intelligentes, etc.). Fondé par ARM, Canonical, Huawei, NXP, RDA, Red Hat, Spreadtrum, STMicroelectronics, Texas Instruments et ZTE, le groupe LITE a l’ambition de fournir des briques aussi diverses que le bootloader, la plate-forme RTOS, les protocoles de sécurité, les piles de communication, le middleware et les outils de programmation d’applications. A ce titre, Linaro a récemment rejoint le projet Zephyr en tant que membre Platine au même titre qu’Intel, NXP et Synopsys.

 

 

Sur le même sujet