L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Kontron veut faciliter l’usage de la Raspberry Pi dans des produits industriels fabriqués en série

Kontron veut faciliter l’usage de la Raspberry Pi dans des produits industriels fabriqués en série

Publié le 21 novembre 2018 à 07:06 par Pierrick Arlot        Sous-système Kontron

RaspBerry Pi SBC

De nombreuses équipes de développement qui conçoivent des prototypes reposant sur la Raspberry Pi hésitent à utiliser la célèbre plate-forme à l’échelle industrielle par manque d’un support professionnel digne de ce nom. Voilà tout du moins l’opinion du fabricant de modules, cartes et systèmes embarqués prêts à l’emploi Kontron qui met aujourd’hui sur le marché un kit de développement permettant de mettre au point des produits industriels bâtis sur la Raspberry Pi et destinés à une fabrication en série.

Le kit se compose d’une carte de développement dotée des interfaces que l’on trouve traditionnellement sur les calculateurs monocartes, d’un module Raspberry Pi CM3L (Compute Module 3 Light) et d’une carte SD embarquant un système d’exploitation préconfiguré Raspbian. On se souviendra que le module CM3L repose sur l’architecture de la carte Raspberry Pi 3 Lite et sur son processeur BCM2837 à quatre cœurs Arm Cortex-A53 avec 1 Go de mémoire RAM, mais sans mémoire flash (lire notre article ici). Dès lors, ajoute Kontron, de nombreux programmes et applications pour la Raspberry Pi disponibles gratuitement auprès de la communauté open source peuvent être utilisés à des fins industrielles sans effort de développement supplémentaire. La plate-forme de la firme allemande aurait ainsi été d’ores et déjà certifiée pour un usage dans le domaine de la santé.

Dans le détail, le kit de développement de Kontron étoffe le module CM3L avec une gamme d’interfaces industrielles typiques comme USB, Ethernet 10/100 Mbit, RS-232 et RS 485, mais on y trouve aussi une interface au bus de terrain CAN et des connexions HDMI, LVDS et Mipi DSI vers des afficheurs. En outre, la carte de base est dotée du connecteur PiHat (bien connu du monde Raspberry Pi), d’un emplacement MicroSD, d’une interface 1-Wire pour la connexion de capteurs simples, d’un lecteur de cartes à puce et d’un logement pour carte SIM. Pour une mise en route rapide, la carte fournit aussi des entrées et sorties 24 V et des entrées/sorties analogiques.

Avec cette offre, assure Kontron, les utilisateurs pourront rapidement et aisément migrer d’un prototype vers un produit industriel de série dans des domaines comme les interfaces homme-machine, la communication M2M, la domotique, les afficheurs de points de vente, les systèmes d’info-divertissement, les terminaux portables, les passerelles industrielles ou les contrôleurs de capteurs, réduction du temps de mise sur le marché à la clé.    

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet