L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Kalray et EasyMile collaborent autour d’une plateforme matérielle-logicielle intelligente pour véhicules autonomes

Kalray et EasyMile collaborent autour d’une plateforme matérielle-logicielle intelligente pour véhicules autonomes

Publié le 07 janvier 2021 à 10:00 par François Gauthier        Plate-forme Kalray

EasyMile Kalray ES3CAP

Les sociétés françaises EasyMile, fournisseur de solutions de mobilité intelligentes et autonomes, et Kalray, concepteur fabless de processeurs multicoeurs, ont signé un accord de partenariat pour le développement de systèmes intelligents pour véhicules autonomes. Ce partenariat est le prolongement des travaux engagés dans le cadre du projet collaboratif ES3CAP (à prononcer escape, pour Embedded Smart Safe Secure Computing Autonomous Platform) annoncé en 2019 et dont Kalray est le chef de file. Le projet, qui fédère 10 partenaires industriels et académiques, est doté d'un budget total de 22,2 millions d’euros sur 3 ans. Il a pour ambition de concevoir une plateforme matérielle et logicielle destinée aux industriels qui développent des applications critiques et qui nécessitent de fortes capacités de calcul dans les domaines de l'aéronautique (aviation, taxis volants, drones), de la Défense et des véhicules autonomes.

Dans le cadre de cette collaboration, la technologie d'EasyMile vise à piloter des capteurs embarqués dans les automobiles, radars, caméras et capteurs lidar de nouvelle génération, afin de rendre les véhicules toujours plus autonomes. Mais pour tirer pleinement parti de sa technologie, EasyMile a besoin de plateformes matérielles offrant à la fois des niveaux de sécurité et de performances adaptés.

Fondé en 2014 par Gilbert Gagnaire et Philippe Ligier, EasyMile est basé à Toulouse et compte quelque 250 collaborateurs. Soutenue par ses investisseurs historiques Alstom, Continental et Bpifrance, la société fournit des logiciels et des solutions complètes pour la mobilité autonome et le transport de marchandises. La société a déployé dans le monde des services totalement autonomes, jusqu’au au niveau 4, avec en particulier la navette sans conducteur EZ10 ou le TractEasy, tracteur de manutention qui optimise les chaînes d'approvisionnement

Dans le cadre de son partenariat avec EasyMile, Kalray apporte un calculateur embarqué de type ECU (Electronic Computing Unit) capable d'exécuter une multitude d'applications en parallèle, sans compromis sur la sécurité. Le calculateur SuperECU conçu pour ces besoins et fondé sur l'architecture de processeur MPPA (Massively Parallel Processor Array) de la société est une plateforme brevetée qui va dans ce sens en étant capable d’exécuter des algorithmes d'intelligence artificielle et de traiter de multiples applications (algorithmes mathématiques, piles de logiciels de traitement du signal et de mise en réseau…) avec différents niveaux de criticité, sur un même processeur. Cette capacité de multitraitement hétérogène constitue ici un élément critique pour les systèmes autonomes.

Fondé en 2008 par essaimage du CEA, Kalray, basé à Grenoble, compte parmi ses investisseurs Alliance Venture (Renault-Nissan-Mitsubishi), Safran, NXP Semiconductors, le CEA et Bpifrance.

Sur le même sujet