L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Internet des objets : un premier message NB-IoT a été envoyé sur un réseau mobile existant

Internet des objets : un premier message NB-IoT a été envoyé sur un réseau mobile existant

Publié le 17 décembre 2015 à 12:22 par Pierrick Arlot        Architecture u-blox

Internet des objets : un premier message NB-IoT a été envoyé sur un réseau mobile existant

L’opérateur Vodafone, l’équipementier télécoms Huawei et le fabricant de modules radio u-blox affirment avoir réussi pour la première fois à transmettre des données sur un réseau mobile commercial conformément à la future norme NB-IoT (Narrow Band Internet of Things). Pour rappel, l’organisme de normalisation 3GPP, focalisé sur les technologies mobiles GSM, 3G, 4G et leurs évolutions, a pris la décision de standardiser sous le nom de NB-IoT une technologie radio à bande étroite capable de coller aux besoins du marché de l’Internet des objets. Elle devrait notamment se caractériser par une très bonne pénétration indoor, le support d’un très grand nombre de dispositifs connectés à bas débit, une faible latence, un coût très faible de la connectivité, une basse consommation électrique et une architecture réseau optimisée. Des contraintes auxquelles des procédés de communication LPWA (Low Power Wide Area) issus d’initiatives privées comme Sigfox ou LoRa répondent déjà…

Le NB-IoT devrait être introduit dans la Release 13 des spécifications 3GPP attendue en 2016. Il pourra être déployé en mode « in-band » en utilisant des blocs de ressources spectrales au sein d’un canal LTE traditionnel, mais aussi dans des fréquences inutilisées dans les intervalles de garde des porteuses LTE et dans des gammes de fréquence dédiées, assure le 3GPP qui considère le NB-IoT comme particulièrement adapté à un usage dans des canaux GSM réaffectés.

Dans le cadre de leur collaboration, Vodafone et Huawei ont intégré une technologie qui "préfigure" le NB-IoT dans le réseau existant de l’opérateur en Espagne et ont envoyé un message vers un module u-blox glissé dans un compteur d’eau communicant. Des circuits et du logiciel fournis par Huawei ont été mis en œuvre dans la démonstration. Les trois sociétés ont d’ores et déjà planifié d’autres essais et preuves de concept NB-IoT.

Sur le même sujet